Promouvoir le partenariat stratégique approfondi Vietnam — Japon

Lundi, 19 octobre 2020 à 11:36:36
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne – À l’invitation du Premier ministre vietnamien, Nguyên Xuân Phuc et de son épouse, le Premier ministre japonais Suga Yoshihide accompagné de son épouse effectue une visite officielle au Vietnam. Il s’agit du premier voyage à l’étranger du Premier ministre Suga Yoshihide après sa prise de fonction, il y a un mois, et de la deuxième fois consécutive que le Vietnam est choisi comme première destination pour une visite à l’étranger par un chef du gouvernement japonais nouvellement installé.

La visite du nouveau Premier ministre japonais vise à renforcer davantage la coopération économique, commerciale et d’investissement entre les deux pays et contribue à promouvoir le partenariat stratégique approfondi entre le Vietnam et le Japon de manière plus intégrale et plus substantielle.

Le Japon est la troisième puissance économique mondiale avec un PIB en juin 2019 atteignant 5,2 billions de dollars. Pendant son mandat de décembre 2012 à septembre 2020, l’ancien Premier ministre japonais, Abe Shinzo, a mis en œuvre sa nouvelle politique économique appelée Abenomics avec les trois premiers « axes » : une politique monétaire très accommodante et audacieuse, une relance budgétaire et une stratégie de croissance à long terme. Depuis 2014, la politique Abenomics est entrée dans une nouvelle phase avec les « trois nouveaux axes » à savoir : une économie forte qui crée de l’espoir, un soutien à l’éducation des enfants et un système de sécurité sociale capable de rassurer tout le monde. À la fin de 2018, les Abenomics ont obtenu des résultats remarquables. L’économie a augmenté de plus de 10 %, les recettes budgétaires nationales et locales ont augmenté de 250 milliards de dollars et 2,5 millions d’emplois supplémentaires ont été créés.

Après son investiture en septembre 2020, le Premier ministre Suga Yoshihide s’est engagé à se concentrer à la fois sur le contrôle de la pandémie de COVID-19 et la relance économique tout en poursuivant la politique Abenomics, les réformes administratives, la promotion de la numérisation et la réponse aux enjeux du vieillissement de la population et de la baisse de la natalité.

Le Japon met en œuvre une politique étrangère mondiale sur la base d’une « nation pacifique » et envisage de résoudre les problèmes globaux résiduels après la Seconde Guerre mondiale, afin de construire la paix et la prospérité dans la région Asie-Pacifique dans la nouvelle ère.

Le Vietnam et le Japon ont établi leurs relations diplomatiques le 21 septembre 1973. Le Japon a été le premier pays du groupe G7 à accueillir un Secrétaire général du Parti communiste vietnamien en 1995 et également le premier pays du G7 à établir un partenariat stratégique avec le Vietnam en 2009 et à reconnaitre l’économie de marché du Vietnam en 2011.

En mars 2014, les deux pays ont établi un partenariat stratégique approfondi pour la paix et la prospérité en Asie. Le Vietnam et le Japon sont liés par une grande confiance dans le cadre de leurs relations qui sont en plein essor.

Les hauts dirigeants des deux pays maintiennent des visites et des contacts réguliers dans les forums internationaux et régionaux. L’ancien Premier ministre s’est rendu au Vietnam quatre fois alors que les dirigeants du Parti et de l’État vietnamien se sont rendus au Japon à plusieurs reprises, la plus récente étant la visite au Japon du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc en octobre 2019.

La coopération économique entre le Vietnam et le Japon se développe de manière fructueuse. Le Japon est actuellement le partenaire économique le plus important du Vietnam avec un chiffre d’affaires total des importations et exportations au cours des neuf premiers mois de 2020 atteignant 28,6 milliards de dollars. Le Japon compte 4 595 projets d’investissement direct étranger en cours au Vietnam représentant un capital de 59,87 milliards de dollars, se classant ainsi au deuxième rang des 136 pays et territoires qui investissent sur le territoire vietnamien.

Le pays du Soleil Levant constitue le plus grand bailleur de fonds du Vietnam, avec 23,76 milliards de dollars américains, et est également le troisième partenaire touristique du Vietnam.

La coopération dans le domaine de l’agriculture, de la réponse au changement climatique, du travail, de l’éducation continue d’enregistrer des résultats encourageants. Ces dernières années, le Japon a continuellement fourni des aides publiques au développement au Vietnam, pour des projets de réponse au dérèglement climatique. Ce dernier occupe actuellement la première place en termes de nombre de stagiaires étrangers au Japon avec plus de 230 000 personnes. Le Japon est également l’un des principaux fournisseurs d’aide non remboursable au secteur de l’éducation au Vietnam.

La coopération entre les localités des deux pays a également été fortement renforcée. Les localités du Vietnam et du Japon ont signé plus de 70 documents de coopération. La communauté vietnamienne au Japon de près de 500 000 personnes sert de passerelle la promotion des relations bilatérales.

Malgré les impacts de la pandémie de COVID-19, les deux pays maintiennent des échanges à divers niveaux sous de nombreuses formes. Le Gouvernement et l’Assemblée nationale du Vietnam ont offert 1 190 000 masques médicaux et 20 000 masques en tissu au Japon tandis que le Gouvernement japonais a fourni au Vietnam des fournitures médicales au service de la lutte contre le COVID-19.

La visite officielle au Vietnam du Premier ministre japonais Suga Yoshihide et de son épouse devrait intensifier le partenariat stratégique approfondi entre les deux pays et favoriser davantage la coopération économique, commerciale et d’investissement. On peut penser que la visite du Premier ministre Suga Yoshihide sera un grand succès et contribuera au renforcement des relations Vietnam-Japon et à la paix et à la stabilité dans la région et dans le monde.

NHÂN DÂN