Vietnam

Hanoï s'engage à créer de meilleures conditions aux investissements étrangers

Mercredi, 20 octobre 2021 à 13:57:13
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Comité populaire municipal de Hanoi a tenu le 19 octobre une conférence pour examiner les difficultés des entreprises à participation étrangère dans la capitale dans le contexte d'épidémie de COVID-19.

S'exprimant lors de l'événement, Dinh Tiên Dung, membre du Bureau politique, secrétaire du Comité municipal du Parti, a déclaré que Hanoï (capitale vietnamienne) avait jusqu'à présent globalement contrôlé l’épidémie de coronavirus et que la ville revenait progressivement à une « nouvelle normalité ». Le dirigeant a également déclaré apprécier le soutien et les contributions des particuliers, des organisations, des entreprises et investisseurs étrangers dans la ville à cette lutte sanitaire.

Dinh Tiên Dung a réaffirmé la politique de la ville de considérer le secteur économique à capitaux étrangers comme un moteur de son développement.

Les autorités municipales respectent et défendent toujours les droits et intérêts légitimes des investisseurs, et assurent l'harmonie entres les intérêts de l'État, des investisseurs et des ouvriers, a-t-il souligné.

Les participants à l'événement ont discuté des questions concernant la fiscalité, l'assurance sociale, l’octroi et la prolongation des permis de travail pour les experts et travailleurs étrangers, les réglementations sur les entrées et les sorties, et la prévention et le contrôle de la pandémie, etc.

Souhaitant attirer davantage d'investissements dans la capitale, les autorités municipales cherchent à relever les difficultés des entreprises, promouvoir la réforme administrative, améliorer le climat des affaires et de l’investissement, ainsi que la compétitivité de la ville.

Hanoï est prête à créer toutes les conditions favorables pour accueillir et attirer les investisseurs étrangers potentiels, ont déclaré des responsables locaux.

Les responsables de la ville ont affirmé qu'ils se concentraient pour aider les entreprises et investisseurs étrangers à surmonter les difficultés, à maintenir et restaurer la production et les activités commerciales.

Les dirigeants ont demandé aux organes compétents de prolonger le délai de paiement des impôts sur la valeur ajoutée, sur les sociétés et le revenu des particuliers pour plus de 31 000 contribuables cette année et pour près de 22 000 milliards de dongs (956 millions de dollars), de réduire de 30% les loyers fonciers en faveur de 650 contribuables, pour un montant de près de 250 milliards de dôngs.

Dans les temps à venir, la ville cherchera à accélérer fortement le renouvellement de son modèle de croissance, restructurera son économie basée sur les sciences et technologies, l'innovation, développera des infrastructures numériques, intensifiera les réformes administratives et améliorera la qualité de la planification pour mieux servir les entreprises et la population.

La ville recense actuellement 6 625 projets étrangers opérationnels d’un capital enregistré de près de 48,7 milliards de dollars.

En 2018 et 2019, Hanoï a occupé la première place nationale en termes d'attraction de l'IDE avec respectivement 7,5 et 8,67 milliards de dollars. L'année dernière, elle s'est classée troisième au niveau national avec 3,83 milliards de dollars.

Au cours des neuf premiers mois de cette année, les investisseurs étrangers ont versé 1,28 milliard de dollars dans la ville. Le secteur de l'IDE a représenté environ 10% du budget municipal, 12,6% du capital de développement, 30% des emplois et 45% du commerce extérieur.

Le PIB national au troisième trimestre 2021 a enregistré une décrue de 6,17% par rapport à la même période de 2020, réduisant les réalisations atteintes par le Vietnam au cours des deux trimestres précédents.

La croissance du PIB national au cours des neuf premiers mois de l'année n'était que de 1,42 %, inférieur à l'objectif fixé en début d'année.

Sur la base de la croissance du PIB national au troisième trimestre 2021 et des neuf premiers mois de l'année, le ministère du Plan et de l'Investissement a soumis au gouvernement deux scénarios de croissance pour l'ensemble de l'année, selon lesquels la croissance du PIB en 2021 serait de 3% - 3,5%.

VNA/NDEL