Nhân Dân en ligne - Le « bánh giò », le « bánh tro », le « bánh chưng », le « bánh tét », le « bánh gai » … sont des gâteaux aux feuilles, spécialités de la gastronomie vietnamienne.


Le « bánh giò »

Le « bánh giò » est une collation familière à la capitale Hanoï.

Comme il est fait généralement à partir d’une pâte de riz non gluant et de tapioca, le gâteau « bánh giò » est assez mou.

La garniture du gâteau est une combinaison de viande hachée, de champignon noir, d'oignons séchés, de champignon parfumé ... puis enveloppé dans des feuilles de bananier, de sorte que la croûte soit vert clair, assez fraîche et délicieuse.

Les feuilles de bananier pour emballer les « banh giò » sont généralement flétries, puis essuyées et laissées sécher. On les met dans un moule entonnoir, puis y met une pâte de riz non gluant et de tapioca, la garniture du gâteau, puis les enroule avec une ficelle.

Après emballage, on met les gâteaux dans une marmite pour la cuisson à la vapeur pendant environ 30 minutes.

Le « bánh giò »


Le « bánh giò », le « bánh tro »

Le gâteau « bánh giò » ou « bánh tro » est fait à partir du riz gluant trempé dans de l'eau de cendre. Après cela, le riz gluant trempé est enveloppé dans des feuilles puis bouilli dans une marmite. Une fois cuit, le gâteau se mange avec de la mélasse.

Lorsque la dernière couche de feuille est enlevée, le « banh gio » apparait comme une jade de couleur ambrée, à l'intérieur de laquelle on peut voir de petits grains de riz gluant brillants.

Le « bánh giò », le « bánh tro »


Le « bánh chưng », le « bánh tét »

Le « bánh chưng » ou « bánh tét » est un type de gâteau traditionnel vietnamien pour exprimer la gratitude des descendants envers leurs ancêtres, le ciel, ainsi que la terre.

Les ingrédients pour faire du « bánh chưng » comprennent le riz gluant, les haricots verts, le porc, les feuilles « dong » (Phrynium placentarium) et les « banh chung » sont généralement préparés à l’occasion du Têt traditionnel vietnamien, ainsi qu’à l'anniversaire de la mort des Rois fondateurs Hùng (au 10e jour du 3e mois lunaire).

Le « bánh tét » (gâteau de riz gluant de viande de porc et de haricots en forme de cylindre) est un type de gâteau dans la gastronomie des Kinh et de certaines minorités ethniques du Sud et du Centre du Vietnam.

Ce gâteau est similaire aux « bánh chưng » au Nord en termes d’ingrédients et de façon de cuisson, mais différent par la forme et par des feuilles de bananier pour l’enveloppement au lieu de feuilles « dong », il se consomme également le plus pendant le Têt traditionnel vietnamien comme le « bánh chưng ».

Le « bánh chưng », le « bánh tét »


Le « bánh gai »
(gâteau de riz gluant mélangé avec une concoction de feuilles)

Le « bánh gai » (« bánh ít ») est un gâteau typique du delta du Fleuve rouge, de forme carrée.

À Binh Dinh ou dans certaines autres provinces du Centre, le « bánh ít » de forme conique a également une saveur et une préparation similaires au « bánh gai ».

Les feuilles « gai » (Boehmeria nivea) sont pillées, bouillies et mélangées avec de la farine du riz gluant pour faire la croûte de gâteau ronde.

La garniture du gâteau comprend généralement des haricots verts cuits broyés, du saindoux, de la noix de coco, des graines de lotus qui sont hachées et mélangées.

Le « bánh gai »

Après avoir placé la farcie à l'intérieur de la croûte, on l’enveloppe dans des feuilles de bananier et le cuit à la vapeur dans une marmite.

À la différence des « bánh chưng » et des « bánh tét » qui sont de couleur verte, le gâteau « gai » est généralement noir. Il a un goût sucré, légèrement gras et agréable et un arôme délicat. Ce gâteau est souvent apprécié pour le dessert.

Publication : 10 janvier 2021
Réalisation & Dessin : Nhân Dân en ligne