Le Vietnam appelle à consolider une Communauté de l’ASEAN résiliente

Vendredi, 18 février 2022 à 08:30:26
 Font Size:     |        Print
 

Le chef de la diplomatie vietnamienne, Bùi Thanh Son. Photo: VNA.

Nhân Dân en ligne - Le chef de la diplomatie vietnamienne, Bùi Thanh Son, a participé à une réunion restreinte des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN (AMMR), en format hybride, qui s’est tenue les 16 et 17 à Phnom Penh (Cambodge).

Il s'agit de la première réunion en présentiel des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN au cours de l'Année de la présidence cambodgienne de l'ASEAN 2022.

Dans son discours, Bùi Thanh Son a proposé à l’ASEAN de consolider la solidarité, l’unité, le dialogue et la coopération pour une Communauté solide, puissante et résiliente.

Il a également proposé à l'ASEAN de se préparer soigneusement, permettant ainsi à la Communauté régionale de s'adapter et répondre efficacement aux défis émergents.

Le chef de la diplomatie vietnamienne a en outre souligné l'importance d'assurer la paix, la sécurité et la sûreté de la navigation et de survol en Mer Orientale, de respecter le droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), afin de maintenir la Mer Orientale comme une mer de paix, de stabilité et de coopération, de continuer à mettre en œuvre pleinement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), de parvenir rapidement à un Code de conduite en Mer Orientale (COC) substantiel et efficace…

Il a accueilli favorablement la proposition de célébrer le 20e anniversaire de la DOC et le 40e anniversaire de la CNUDM en 2022.

Le ministre a par ailleurs affirmé la volonté du Vietnam de travailler avec d'autres pays pour aider le Myanmar à surmonter la période difficile actuelle.

Il a également proposé de renforcer la coopération au sein de l'ASEAN et celle avec les partenaires pour faire face aux défis de sécurité non traditionnels émergents, tels que la cybersécurité, la sécurité maritime, le changement climatique et l’atténuation des conséquences des catastrophes naturelles, la pollution de l'environnement, ainsi que les nouveaux problèmes de sécurité causés par la pandémie de Covid-19...-

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: