Construction d’un chemin de fer reliant le Vietnam au Laos

Nhân Dân en ligne – D’une longueur de 400 km, la ligne ferroviaire reliera le district de Thakhaek dans la province laotienne de Khammouane au port de Vung Ang dans la province vietnamienne de Hà Tinh, au Centre.

Construction d’un chemin de fer reliant le Vietnam au Laos
Indonesia Railway Development Consortium (IRDC) a prévu de construire une ligne ferroviaire d’un coût de 28 000 milliards de roupies (environ 1,98 milliard de dollars) qui reliera le Laos au Vietnam, a annoncé un dirigeant indonésien.

Le projet s’inscrit dans la cadre d’un accord de coopération qui a été signé entre l’IRDC, la Petroleum Trading Lao Public Company (PetroTrade) et la SARL de gestion de construction et d’investissement HT du Vietnam, en marge de la rencontre en 2017 entre le Président indonésien Joko Widodo et le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith.

Budi Noviantoro, directeur exécutif du fabricant de matériel roulant indonésien INKA, a déclaré que son entreprise attendait actuellement la fin de l’enquête de terrain de Petrotrade. La construction de la voie ferrée devrait durer deux ans et demi, avec un investissement de 9 000 milliards de roupies d’INKA, a-t-il indiqué.

Une fois mise en service, la voie ferrée permettra également les exportations indonésiennes de charbon vers le Laos (environ 6,5 millions de tonnes par an) et les exportations laotiennes de potassium vers l’Indonésie (environ un million de tonnes par an).

Selon Budi Noviantoro, INKA souhaite renforcer ses affaires en Asie du Sud-Est via de grands projets de construction de chemins de fer en Thaillande et dans les autres pays.

En 2018, INKA et la SARL thaïlandaise de Thanakorn ont créé la joint-venture INKA Thaïlande afin de participer aux grands projets du gouvernement thaïlandais avec 7 chemins de fer d’une longueur totale de 933 km d’une valeur de 113,66 milliards de roupies (environ 3,76 milliards de dollars).

Thananot Thunyaphongphaiboon, directeur exécutif de Thanakorn a souligné que INKA Thaïlande et INKA ne cesseraient de renforcer leur coopération pour réaliser des projets au Laos, au Cambodge, au Vietnam et au Myanmar.