Hô Chi Minh-Ville aide plus de 1 000 étudiants en difficulté à revenir chez eux à l’occasion de la fête traditionnelle du Têt

Mardi, 25 janvier 2022 à 10:02:26
 Font Size:     |        Print
 

Les étudiants en difficulté sont ramenés chez eux à l’occasion du Têt. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne — Hô Chi Minh-Ville a prévu de ramener entre 1 000 et 1 500 étudiants vers leurs provinces natales de Thanh Hoa et de Binh Thuân à l’occasion du Têt.

Le 23 janvier, le Comité du Front de la Patrie du Vietnam, l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh et l’Association des étudiants vietnamiens de Hô Chi Minh-Ville ont conjointement organisé une cérémonie pour ramener les étudiants en difficulté chez eux à l’occasion du Têt.

S’exprimant lors l’évènement, Ong Thi Ngoc Linh, vice-présidente de l’Association des étudiants de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que chaque année, lors du Têt, tout le monde a le désir de rentrer chez lui, y compris les étudiants suivant des études loin de chez eux.

Cette année, en raison des impacts de l’épidémie de Covid-19, de nombreuses familles se sont retrouvées dans des situations difficiles et de nombreux étudiants sont bloqués en ville, car ils n’ont pas assez d’argent afin d’acheter des billets de bus pour rentrer chez eux pour le Têt et en revenir après la fête, a-t-elle souligné.

Le comité organisateur a dit souhaiter partager ces difficultés avec les étudiants défavorisés, leur offrant ainsi un printemps chaleureux aux côtés de leur famille.

Cet évènement est organisé depuis 2002 et jusqu’à maintenant, 56 925 étudiants en difficulté ont été transportés gratuitement chez eux.

Le même jour, le Centre de soutien aux élèves et étudiants de Hô Chi Minh-Ville a organisé un programme intitulé « Printemps venu des millions de cœurs d’or ».

Cet évènement fait partie d’une série d’activités afin d’aider les élèves et étudiants en difficulté dans les écoles de Hô Chi Minh-Ville à passer un Têt joyeux.

Le programme a offert 1 500 cadeaux aux élèves et étudiants défavorisés, notamment les élèves fortement touchés par l’épidémie de Covid-19.

Ainsi, chaque étudiant suivant ses études loin de chez lui a reçu un cadeau d’une valeur de 1 million de dongs comprenant un banh chung, de la confiture, de l’argent porte-bonheur et un journal du printemps.

Le marché intitulé « le Tet pour les pauvres et les victimes de l’agent orange ». Photo: VNA

* Le même jour, dans le village de Dong Hung, de la province de Son La (au nord), l’Association provinciale de la Croix-Rouge, en coopération avec le Fonds d’encouragement de la communauté montagnarde à se développer du district de Mai Son et la succursale de la Banque vietnamienne pour l'Agriculture et le Développement rural (Agribank) de Son La, a organisé un marché intitulé « le Tet pour les pauvres et les victimes de l’agent orange ».

Les gens ont pu acheter des produits nécessaires tels que du riz, de l’huile, de la sauce de poisson, des épices, de la confiture et du lait sous forme d’échange de bons pour zéro dong.

Lors de cet évènement, l’Association de la Croix-Rouge de Son La a offert 150 bons à la population. Le comité populaire de la commune de Muoi Noi a fait don de 30 cadeaux à des familles pauvres, à celles au seuil de pauvreté et aux familles touchées par l’épidémie de Covid-19.

La présidente de l’Association de la Croix-Rouge, Câm Thi Chuyên, a déclaré qu’il s’agissait d’un évènement annuel, dont l’objectif était d’accorder des aides financières pour que les familles en difficulté de la commune de Muoi Noi puissent avoir les produits nécessaires pour célébrer le Têt.

La cérémonie de remise d’une maison au membre de la Confédération du travail de la province de Kien Giang. Photo: VNA

Les 22 et 23 janvier, une délégation de la Confédération du travail de la province de Kien Giang (au sud) s'est rendue dans la commune insulaire de Hon Tre, du district de Kien Hai, pour remettre des cadeaux à ses membres en difficulté, à l’occasion de la fête traditionnelle du Têt.

Elle a aussi fait don de cadeaux aux enfants de ses membres.

La vice-présidente de la Confédération du travail de Kien Giang, Nguyen Thi Hoan Xuan, a rendu la décision de remise d’une maison à Nguyen Thi Kim Oanh, un membre résidant dans le district de Kien Hai.

D’un coût de construction de 150 millions de dongs, cette maison se situe dans le hameau II, de la commune de Hon Tre. Le fonds de Kien Giang a versé 50 millions de dongs, le reste a été financé par la famille de Nguyen Thi Kim Oanh.

Vo Van Nhan, le représentant du sponsor, a offert 5 millions de dongs à l’occasion de la fête du Têt.

Une autre maison, d’une valeur de 135 millions de dôngs, a été remise à Lê Thi Huynh Mai résidant à Hon Tre. Le Fonds de Kiên Giang a versé 40 millions de dongs, le reste a été financé par Lê Thi Huynh Mai.

Jusqu’à maintenant, 40 ouvriers ont reçu une maison chacun à l’occasion du Têt.

NDEL