La rivière Câu sous les kapokiers en fleur

Lundi, 04 avril 2022 à 13:30:36
 Font Size:     |        Print
 

Photo : Minh Minh/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Cette année, en raison du froid tardif et prolongé, les fleurs de kapokier (Bombax ceiba) continuent de fleurir. On peut les trouver sur les deux rives de la rivière Câu (au Nord du Vietnam).

Le kapokier de Tam Giang, dans la province de Bac Ninh, est célèbre, car il a été planté dans le complexe du temple Xà, un vestige historique national, où Ly Thuong Kiêt, héros national du Vietnam dans la lutte contre l’envahisseur chinois Song, lut le poème « Nam quốc sơn hà » (Montagnes et rivières du pays du Sud), afin d’affirmer la souveraineté nationale. Ce poème est considéré comme la première Déclaration d’Indépendance du Vietnam. Ce kapokier a été reconnu en tant qu’arbre patrimonial il y a plus de 30 ans. Lorsqu’il fleurit, les gens viennent y prendre des photos souvenirs.


Toujours dans le district de Yên Phong, se trouve un kapokier centenaire qui reste encore vert et luxuriant et ne semble pas attaqué par le temps qui passe. Il est planté sur la digue du village de Luong Câm, dans la commune de Dung Liêt. Mme Pham Thi Mai, âgée de près de 90 ans, est très fière, car de nombreuses personnes venues de diverses localités du pays et des touristes étrangers viennent voir et prendre des photos du kapokier de son village.

De ce côté de la rivière Câu, les touristes peuvent également voir deux kapokiers jumeaux avec des grappes de fleurs magnifiques, juste à côté de l’embarcadère de la commune de Dông Lô, du district de Hiêp Hoa. Ces deux arbres ont été plantés par Ngô Van Tuyên, il y a près de 40 ans. Aujourd’hui, il est à la retraite et a légué son métier de passeur de bac à sa fille.

Dans le village de Ha Lat, du district de Viêt Yên, un kapokier de la famille de Xuân est âgé d’environ 120 ans. Son tronc est très large et il a un feuillage luxuriant. De loin, les visiteurs peuvent voir le rouge vif des fleurs de kapokier qui contraste avec le vert des rizières.

Le kapokier est souvent associé aux temples et aux pagodes comme celui dans l’ancien temple de Phân Dông, de la commune de Tam Da, dans le district de Yên Phong. Son écorce noircit avec les années. Selon les personnes âgées du village, cet arbre a près de 150 ans avec un tronc si large qu’il faut 4 adultes se tenant la main pour en faire le tour.

Au centre de la ville de Bac Ninh, le kapokier planté juste au pied du pont Nhu Nguyet, contribue à embellir le paysage.


Sur le chemin le long de la rivière Câu, les visiteurs peuvent découvrir un kapokier poussant sur la bande de terre au milieu du cours d’eau dans la commune de Bang An, du district de Quê Vo, dans la province de Bac Ninh.


Dans le village de Dông Viên Ha, du district de Quê Vo, un kapokier séculaire attire de nombreux visiteurs. Cet arbre est grand et rugueux et étend son ombre près de l’ancien temple du village.
En aval de la rivière Câu, on peut admirer de magnifiques kapokiers dont la floraison se termine généralement vers la fin du mois d’avril. Les kapokiers avec des fleurs rouges éclatantes semblent exalter la beauté paisible de la rivière Câu lors du passage du printemps à l’été.

MINH MINH/NDEL