La FICAAC souligne le rôle de la culture pour le développement durable

Jeudi, 28 juillet 2022 à 20:24:05
 Font Size:     |        Print
 

La directrice du Département de la Coopération internationale du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Phuong Hoa. Photo : icd.gov.vn

Nhân Dân en ligne – La directrice du Département de la Coopération internationale du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Phuong Hoa, a participé le 27 juillet à la 16e réunion en ligne pour l’Asie de la Fédération internationale des Conseils des Arts et Agences culturelles (FICAAC).

Cette réunion a été coprésidée par le Vietnam et la République de Corée avec la participation des pays asiatiques qui sont membres de la FICAAC. Elle s’est penchée sur la préparation de la FICAAC pour la Conférence mondiale de l’UNESCO sur la politique culturelle et le développement durable (MONDIACULT 2022), qui se tiendra au Mexique du 28 au 30 septembre.

Lors de la réunion, les participants ont discuté des questions urgentes dans le domaine de la culture et de la création, telles que l’intégration de la culture dans les objectifs de développement durable mondiaux. Les représentants des pays ont également évoqué les orientations de leurs politiques nationales à moyen et long terme qui sont axées sur quatre grands thèmes de MONDICULT 2022 : promouvoir la gouvernance culturelle ; le rôle transversal de la culture dans le développement durable, la protection et le développement des patrimoines culturels et le développement de l’économie créative.

À cette occasion, Nguyên Phuong Hoa a partagé le succès de la Conférence culturelle nationale du Vietnam qui a eu lieu en décembre 2021. 75 ans après la première Conférence culturelle nationale (novembre 1946), la Conférence de 2021 a revêtu une signification importante, contribuant à susciter l’aspiration chez le peuple vietnamien d’entrer dans une nouvelle ère, axée sur le développement rapide et durable du pays.

Toujours en 2021, le Vietnam a adopté la Stratégie de développement culturel jusqu’en 2030, qui vise à ce que la valeur ajoutée des industries culturelles contribue à 7 % du PIB national et que l’investissement pour la culture représente au moins 2 % des dépenses budgétaires annuelles totales. Selon Nguyên Phuong Hoa, cela montre que le gouvernement vietnamien accorde une grande importance à la culture, en la mettant sur un pied d’égalité avec l’économie et la politique.

Lors de la réunion, les pays participants ont exprimé leur appréciation pour le projet de l’UNESCO visant à élaborer un ensemble d’indicateurs pour mesurer la contribution de la culture aux objectifs de développement durable. Ils ont également affirmé l’importance de l’application des progrès des sciences et de la transformation numérique, la nécessité de renforcer la coopération interdisciplinaire dans le développement culturel, ainsi que de rendre l’art et la culture toujours plus accessibles à la majorité des gens, en particulier les groupes vulnérables de la société.

NDEL