Les entreprises rizicoles se préparent à « reprendre » leurs activités d'exportation

Lundi, 04 octobre 2021 à 20:38:22
 Font Size:     |        Print
 

Les entreprises exportatrices de riz reprennent activement les commandes après une pause en raison de la distanciation sociale. Photo : congthuong.vn

Nhân Dân en ligne – Depuis la fin de septembre, de nombreuses entreprises exportatrices de riz dans les provinces du Sud ont commencé à rouvrir après l’assouplissement de la distanciation sociale des localités.

À Long An, juste après l’application par les autorités locales des mesures de distanciation sociale conformément à la directive n° 15, les entreprises exportatrices de riz de cette province avaient suspendu les activités d'exportation.

À partir du 21 septembre, lorsque la province a assoupli la distanciation sociale, la Sarl des vivres de Long An a demandé à tous les employés vaccinés avec deux doses de revenir au travail, a déclaré Dang Thi Liên, directrice de la Sarl des vivres de Long An.

Bien que la quantité de riz exportée ne soit pas grande actuellement, c’est un signe positif après une longue période de stagnation à cause de l'épidémie de Covid-19, a-t-elle déclaré.

À Cân Tho, Pham Thai Binh, directeur général de la compagnie par actions de l’agriculture de haute technologie de Trung An, a déclaré que Trung An devrait reprendre les commandes à l'exportation pour les partenaires après le 10 octobre. Dans un avenir immédiat, Trung An donnera la priorité à l'exportation d'environ 22 000 tonnes de riz vers le marché sud-coréen avec un délai de livraison du 15 octobre au 15 novembre 2021.

Concernant les activités d'exportation de riz, selon les statistiques de l’Association des vivres du Vietnam (AFA), les exportations de riz du Vietnam depuis le début de l'année n'ont atteint que 4,227 millions de tonnes (en baisse de 12,05% sur la même période), pour une valeur de 2, 259 milliards de dollars (en baisse de 4,49% sur la même période).

L'exportation de riz ces derniers mois a diminué en partie en raison de la mise en œuvre des mesures de distanciation sociale des localités dans le Sud, en partie parce que le riz vietnamien doit concurrencer férocement les exportateurs thaïlandais et indiens.

Beaucoup de gens pensent qu'avec cette diminution de l’exportation de riz, il est possible que le volume d'exportation de riz attendu de plus de 6 millions de tonnes cette année soit difficile à atteindre.

Cependant, la VFA a estimé que l'exportation du riz montre des signes plus optimistes.

Concrètement, du 1er septembre au 15 septembre 2021, le Vietnam a exporté 247 420 tonnes de riz, d'une valeur de 121 644 millions de dollars, en hausse de 22,18% en quantité et de 20,31% en valeur par rapport à la même période de l’année dernière.

Plus particulièrement, au cours de la dernière semaine, le prix du riz à 5% de brisures du Vietnam a augmenté pour atteindre environ 425-430 dollars par tonne, le niveau le plus élevé depuis la mi-juillet 2021.

Par ailleurs, les prix des autres types de riz sont également restés stables par rapport à juin 2021 comme celui du riz au jasmin de 578-582 dollars par tonne, celui du riz de 25% brisures à 393-397 dollars par tonne et celui du riz de 100% brisures de 328-332 dollars par tonne.

L'augmentation du prix à l'exportation du riz s’explique par le fait que la demande d'importations de riz en provenance des pays augmente, tandis que l'offre indienne présente de nombreux facteurs défavorables en raison de la situation météorologique affectant les récoltes de riz.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: