Le monde a des opinions positives sur les épices vietnamiennes

Mardi, 02 novembre 2021 à 09:39:33
 Font Size:     |        Print
 

Parmi les épices vietnamiennes, le poivre est le plus connu dans le monde. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - La grande variété des épices vietnamiennes avec leurs propres caractéristiques sont les facteurs positifs qui font du Vietnam un important fournisseur d'épices pour le marché mondial.

La demande mondiale croissante d'épices est un signal positif pour le Vietnam. Parmi les épices vietnamiennes, le poivre est le plus connu dans le monde et représente la plus grande part des exportations.

Actuellement, le poivre du Vietnam est disponible dans 110 pays et territoires dans le monde et représente 60% du marché mondial.

Selon Hoàng Phuoc Binh, vice-président de l'Association du poivre de Chu Sê Gia Lai, les prix du poivre sont en hausse et devraient atteindre 250 000 à 300 000 dôngs par kilogramme au cours des 8 à 10 prochaines années.

Bien que les prix augmentent et que les producteurs de poivre ne subissent plus de pertes, le secteur est confronté à certains défis tels que les frais de transport vers le Moyen-Orient, l'Europe et les États-Unis 6 à 10 fois plus élevés qu’avant.

La superficie totale de culture du poivre du Vietnam s'élève actuellement à 130 000 hectares avec une production annuelle de 180 000 tonnes, selon Lê Duc Huy, membre de l’Association du poivre du Vietnam, ajoutant que les exportations de poivre du Vietnam sont toujours stables malgré les difficultés dues au COVID-19. En plus de la quantité, la qualité et la diversité des variétés de poivre vietnamien ont également été améliorées.

Lê Duc Huy a déclaré que la demande mondiale de poivre et d'autres épices augmentait tandis que certains fournisseurs réduisaient leurs exportations en raison de la pandémie et des coûts logistiques plus élevés.

Selon Lê Hoàng Tai, directeur adjoint de l'Agence vietnamienne de promotion du commerce, les épices vietnamiennes sont variées et toujours bien accueillies par le marché international, comme la cannelle, l'anis étoilé, le clou de girofle, le poivre, le piment, le curcuma et le gingembre. Ce sont des facteurs importants pour faire du Vietnam un important fournisseur d'épices pour le marché mondial.

Ces dernières années, grâce à diverses activités de promotion commerciale et de soutien technique, les importateurs, les distributeurs, les détaillants et les consommateurs dans de nombreuses régions du monde ont un regard différent sur le secteur des épices du Vietnam, a déclaré Lê Hoàng Tài.

Il a ajouté que les exportateurs d'épices vietnamiennes répondaient de mieux en mieux aux exigences strictes des partenaires étrangers et sont capables de fournir des produits sûrs à haute valeur ajoutée et de haute qualité à de nombreux grands importateurs et distributeurs dans de nombreuses régions du monde.

Afin de rendre l'exportation d'épices vietnamiennes durable, beaucoup suggèrent que le gouvernement, les ministères et les agences compétentes doivent fournir des informations précises, complètes et à jour sur les zones de culture du monde et du Vietnam, les étapes de transformation, la circulation et la vente, aidant ainsi les acteurs du secteur à développer des stratégies adaptées.

L'Inde est l'un des marchés à fort potentiel pour les épices vietnamiennes. Le pays importe pour 1,4 milliard de dollars d'épices par an, le poivre représentant 120 millions de dollars, dont 25 à 30 millions de poivre en provenance du Vietnam, a déclaré Bùi Trung Thuong, conseiller commercial du Vietnam en Inde.

Afin de stimuler les exportations d'épices vietnamiennes vers le monde et l'Inde en particulier, Bùi Trung Thuong a suggéré aux entreprises d'appliquer la science et la technologie pour créer des produits qui correspondent au goût d'un marché spécifique.

Pour le marché européen, Pham Van Hiên, directeur de LTP Import Export BV aux Pays-Bas a noté que les entreprises vietnamiennes devraient avoir une connaissance approfondie de ce marché en assistant à des foires commerciales et en recherchant des informations sur les sites web des associations professionnelles européennes si elles ne disposent pas encore d'un service d'études de marché.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: