Bà Ria-Vung Tàu développe l’agriculture de haute technologie

Vendredi, 10 décembre 2021 à 12:54:20
 Font Size:     |        Print
 

Les dirigeants de la province de Bà Ria-Vung Tàu visitent un modèle d’élevage de crevettes de haute technologie dans l’établissement d’élevage de Liên Giang (district de Long Diên).

Nhân Dân en ligne - De même que l’industrie, les ports maritimes et le tourisme, au cours de la dernière décennie, la province de Bà Ria-Vung Tàu (au Sud du Vietnam) a considéré l’agriculture de haute technologie comme l’un des piliers économiques, l’aidant à maintenir et à augmenter son taux de croissance. Le Comité provincial du Parti communiste du Vietnam (PCV) de Bà Ria-Vung Tàu a également adopté le Projet 04/DA-TU sur le développement de l’agriculture de haute technologie, dans le but de développer sept zones agricoles de haute technologie dans la province.

De nombreux modèles d’élevage de haute technologie rentables

4 hectares de culture d’avocat « bio » ont rapporté une valeur de plus de 2 milliards de dongs par an à la coopérative agricole de Thai Duong (dans la commune de Xa Bang, district de Châu Duc).

L’histoire de cette coopérative agricole est un exemple de l’efficacité de l’application de hautes technologies dans la production agricole. Son directeur, Nguyên Canh Thai Duong, a déclaré qu’auparavant, pour prendre soin de son verger, la coopérative agricole avait dû employer beaucoup de travailleurs, mais la productivité et la qualité des avocats après la récolte laissaient encore à désirer.

Après une période de recherche, la coopérative a décidé d’investir et d’installer des systèmes de surveillance de la nutrition des plantes, de la température et de l’humidité du sol.

De plus, les agriculteurs ont été également initiés aux techniques d’entretien des plantes selon des méthodes respectueuses de l’environnement. C’est une prémisse importante permettant à la coopérative de proposer des avocats de qualité sur le marché.

De même, la coopérative agricole de Quyêt Thang (dans le quartier de Long Huong, ville de Bà Ria) a réservé 2 de ses 100 hectares d’élevage de crevettes pour appliquer le modèle de recyclage en circuit fermé dans des bassins au-dessus desquels sont installées des toitures de protection. Ce modèle lui a rapporté des bénéfices importants.

Le directeur de la coopérative, Nguyên Kim Chuyên, a fait savoir qu’en 2019, sa coopérative avait investi 5 milliards de dôngs pour l’application des méthodes d’élevage super intensif.

Outre les toitures, la coopérative applique une série d’autres techniques telles que l’installation de bâches au fond des bassins, le traitement de l’eau par des machines et un système d’alimentation automatique. Avec ces technologies, les eaux sont complètement désinfectées avant d’alimenter les bassins et les eaux usées sont recyclées à travers un système de bassins de décantation et de filtration.

Selon les calculs, si l’on applique les modèles classiques, tels que l’élevage extensif, semi-intensif et intensif de crevettes à pattes blanches et de crevettes géantes tigrées dans des étangs, il n’y a généralement que d’une à deux récoltes par an et les risques de maladies sont très élevés.

Cependant, grâce à l’introduction des technologies de dernier cri, la coopérative peut obtenir trois récoltes par an avec un rendement de 50 à 60 tonnes par récolte sur 2 hectares, lui rapportant un revenu annuel moyen d’environ 15 à 20 milliards de dôngs.

Selon les statistiques du ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, à la fin d’octobre 2021, 439 établissements agricoles de hautes technologies étaient recensés dans la province. Sur ce nombre, 344 établissements de production et de culture d’une superficie de 3 423 ha appliquent les hautes technologies, soit une hausse respective de 259 établissements et de 619 ha en glissement annuel.

Dans le domaine de l’élevage, Bà Ria-Vung Tàu compte actuellement 119 fermes avicoles et porcines qui appliquent les hautes technologies.
Le nombre de volailles et de porcs des fermes de haute technologie représente respectivement 27,5 % du nombre total de volailles et 59,3 % du cheptel porcin.

Dans le domaine de l’aquaculture, il existe 15 établissements de production d’alevins et de jeunes crevettes d’une surface totale d’environ 400 ha, soit une augmentation de 50 ha en variation annuelle, qui introduisent les hautes technologies dans le processus d’élevage.

Récolte de crevettes à la Sarl Minh Phu-Lôc An (dans le district de Dât Do).

Formation d’un centre agricole de haute technologie

Selon les statistiques, les technologies qui sont actuellement appliquées dans les projets agricoles dans la province de Bà Ria-Vung Tàu, sont appliquées par de nombreux pays dotés d’une agriculture développée.

Il s’agit de serres, de filets de couverture, de systèmes d’irrigation avancés à économie d’eau combinée à une régulation automatique de la nutrition, de technologie hydroponique, de surveillance et d’ajustement de la température et de l’humidité en fonction de capteurs ou encore de l’utilisation de l’énergie solaire.

Dans le domaine de l’élevage, les technologies comprennent des systèmes d’étables froides à la ferme, l’utilisation de probiotiques, de sperme et de reproducteurs importés d’autres régions, des technologies d’élevage super intensif de crevettes, du recyclage d’eau en circuit fermé, des systèmes de filtration d’eau moderne et des applications de techniques de contrôle.

La province de Bà Ria-Vung Tàu a également établi quatre zones de culture et une zone de conditionnement qui se sont vu attribuer un code et qui ont une superficie totale de 284 ha, dont 240 ha de bananes et 44 ha de longanes.

Dans l’élevage, la province compte 80 fermes porcines et avicoles qui ont investi dans l’application de hautes technologies avec un cheptel total de près de 115 000 porcs, plus de 39 000 truies, 2,5 millions de poulets, 90 000 poules reproductrices et 54 000 canards reproducteurs.

Parmi ces zones, celle de production de poivre est concentrée dans les districts de Châu Duc et Xuyên Môc ; celle de production rizicole dans les districts de Dât Do, Long Diên, Châu Duc et Xuyên Môc ; celle de production fruitière dans les districts de Dât Do, Châu Duc et Xuyên Môc ; celle de production de cacao dans le district de Châu Duc ; celle d’horticulture dans la commune de Phuoc Long Tho, district de Dât Do ; celle de cultures maraîchères dans le district de Dât Do ; celle d’élevage industriel de porcs, de poulets et de canards à Châu Duc ; celle d’élevage de porcs et de poulets à Dât Do et Phu My ; celle d’élevage de porcs, de bœufs et de poulets à Xuyên Môc et celle d’élevage de vaches laitières à Phu My.

Dans le but de devenir l’un des pôles agricoles de hautes technologies du pays, la province de Bà Ria-Vung Tàu a réservé 4 000 ha de terres dans les districts de Châu Duc, Xuyên Môc, Dât Do et Phu My pour appeler les entreprises à investir dans le développement de l’agriculture de haute technologie.

Dans le même temps, elle a publié des critères de sélection des investisseurs et des projets d’investissement dans l’agriculture de haute technologie et l’agriculture bio et créé une zone agricole de hautes technologies et établi le plan d’aménagement fonctionnel des zones de production agricole de haute technologie dans le district de Châu Duc.

En outre, la province de Bà Ria-Vung Tàu a également pris des politiques pour encourager le développement de la coopération et de l’association dans la production et l’écoulement de produits agricoles et a établi des liens entre les entreprises et les agriculteurs à travers des modèles répondant aux normes VietGAP, GlobalGAP…

NGUYÊN NAM (correspondant du Journal Nhân Dân à Bà Ria-Vung Tàu)/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: