Le Vietnam est le troisième producteur et exportateur de cannelle au monde

Jeudi, 16 décembre 2021 à 16:15:57
 Font Size:     |        Print
 

Le district de Văn Yên dans la province de Yên Bai est connu comme la capitale de la cannelle du Vietnam. Photo : congthuong.vn.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam est le troisième producteur et exportateur de cannelle au monde après l’Indonésie et la Chine, et l’avenir est plein de potentiel. Cependant, les défis doivent être soigneusement relevés pour assurer un développement durable.

L’anis étoilé et la cannelle vietnamiens sont consommés sur les marchés de l’Inde, du Moyen-Orient, du Japon, de la République de Corée, des États-Unis et de l’Europe, avec des revenus d’exportation annuels atteignant environ 400 millions de dollars.

Un rapport de l’Association vietnamienne du bois et des produits forestiers a révélé qu’un partenaire britannique recherchait un fournisseur de cannelle réputé pour importer 50 conteneurs de cannelle vietnamienne au Kenya, y compris des produits roulés, hachés et broyés.

En novembre dernier, des entreprises d’Arabie saoudite ont importé de la cannelle en poudre et fendue du Vietnam avec un volume d’environ 5 à 10 tonnes sur deux ou trois mois, vers le port de Djeddah en Arabie saoudite.

Avec une superficie totale d’environ 200 000 ha, la culture de la cannelle emploie des centaines de milliers de ménages de minorités ethniques dans des zones reculées et contribue au développement socioéconomique de nombreuses communes.

Potentiel et défis pour développer l’industrie vietnamienne de la cannelle

Malgré ces avantages, l’industrie vietnamienne de la cannelle est toujours confrontée à des difficultés et à des défis.

Actuellement, le pays compte plus de 600 entreprises opérant dans le domaine des épices. Cependant, la plupart d’entre elles font du commerce et s’intéressent uniquement à l’achat et à la vente, mais pas à l’établissement de liens avec les agriculteurs. Seules quelques-unes coopèrent avec les agriculteurs dans la chaîne de valeur. Pour cette raison, les agriculteurs sont souvent confrontés à des problèmes de prix similaires à ceux d’autres produits agricoles.

De plus, la plupart des entreprises de cannelle fonctionnent selon un modèle familial avec de petites échelles de production, sans cohésion ni partage d’informations. Dans de nombreux cas, il y a une concurrence déloyale qui affaiblit la compétitivité de l’industrie vietnamienne de l’anis et de la cannelle.

La plupart des entreprises du secteur sont également des petites et moyennes entreprises avec des ressources financières et techniques limitées. Il n’y a pas de mécanismes et de politiques spécifiques pour promouvoir l’application de la science et de la technologie dans la production afin d’améliorer la qualité et la valeur des produits pour les exportations.

La FAO a signalé que la production totale de cannelle du Vietnam en 2019 avait atteint 41 408 tonnes, soit 17 % de la production mondiale. Elle a également été entendu que la demande mondiale de cannelle est actuellement estimée entre 8 et 12 % supérieure à l’offre. Un tel déséquilibre entre l’offre et la demande a fait augmenter le prix de la cannelle, surtout de 2016 à aujourd’hui.

Outre les activités de production, les opérations d’approvisionnement, de transformation et d’exportation sont également en augmentation. Sans une gestion stratégique, opportune et durable, les autorités locales auront du mal à maîtriser l’industrie en termes d’élimination des barrières de qualité et de gestion des prix. Ces problèmes peuvent avoir un impact négatif sur les producteurs de cannelle et les entreprises liées à la transformation et à l’exportation de la cannelle dans le pays, ont déclaré des experts.

Selon Bùi Chinh Nghia, directeur adjoint du Département général des forêts, la cannelle est un produit forestier non ligneux et la production de cannelle au Vietnam se développe rapidement pour répondre à l’augmentation continue de la demande du marché international. Bùi Chinh Nghia a déclaré que l’industrie risquait un développement non durable.

De nombreux experts ont suggéré de créer l’Association vietnamienne de la cannelle et de l’anis, affirmant qu’elle est nécessaire pour garantir les avantages, ainsi que pour partager les informations sur le marché et l’orientation du développement entre les membres.

La cannelle est une épice très populaire non seulement au Vietnam, mais aussi dans le monde entier. Dans les pays dotés d’une industrie de transformation développée, la cannelle et l’anis sont les principaux ingrédients pour la fabrication de produits cosmétiques et pharmaceutiques. Il est principalement extrait de l’écorce de la tige et de la berge. L’huile essentielle est extraite par distillation à la vapeur. La cannelle est utilisée dans le traitement des symptômes cardiovasculaires, respiratoires et digestifs.

Dans l’industrie cosmétique, la cannelle peut être utilisée pour fabriquer des parfums et des lotions. Elle est également utilisée comme épice dans la transformation des aliments, car elle peut aider à stimuler la digestion et comme arôme dans de nombreux autres domaines de production.

Avec son arôme caractéristique et sa belle couleur, la cannelle est utilisée dans la décoration intérieure, la fabrication de meubles et les appareils électroménagers. Avec la plus grande superficie et la plus grande production du pays, jusqu’à 16 000 ha, le district de Văn Yên dans la province de Yên Bai est connu comme la capitale de la cannelle du Vietnam.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: