Produits agricoles vietnamiens et « fruits » de l'accord EVFTA

Jeudi, 06 janvier 2022 à 15:38:50
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA

Nhân Dân en ligne - Après plus d'un an depuis l'entrée en vigueur de l'EVFTA, les exportations de produits agricoles vers l'UE deviennent positives lorsque les entreprises vietnamiennes promeuvent l'exportation de produits préférentiels de l'accord...

Avec 27 pays membres et un chiffre d'affaires annuel d'importation de près de 2.000 milliards d’USD, dont les produits agricoles représentent 8,3%, l'UE est un énorme marché d'importation de produits agricoles.

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, le Vietnam a exporté des produits agricoles vers la plupart des membres de l'UE, principalement en Allemagne, aux Pays-Bas, en Italie, en Espagne, en Belgique, en France et en Pologne.

Cependant, la part de marché des produits agricoles vietnamiens en UE reste modeste, les produits agricoles étant principalement exportés sous forme brute, avec des prix compétitifs dans le segment inférieur.

L'accord EVFTA a ouvert de nombreuses opportunités au secteur des produits agricoles du Vietnam pour stimuler les exportations vers le marché européen.

Dès l'entrée en vigueur de l'EVFTA, environ 94% des 547 lignes fiscales pour les fruits et légumes frais et transformés ont été réduits par l'UE à 0%, dont de nombreux produits qui sont la force d'exportation du Vietnam.

Il s’agit d’un grand avantage concurrentiel par rapport aux produits agricoles des pays d'Asie, notamment de Thaïlande et de Chine.

Après plus d'un an depuis l'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange Vietnam – Union européenne (EVFTA), les exportations de produits agricoles vers l'UE deviennent positives lorsque les entreprises vietnamiennes promeuvent l'exportation de produits préférentiels de l'EVFTA et que les partenaires européens privilégient les produits du Vietnam en raison de leurs prix compétitifs.

"On peut dire que l'EVFTA est à la fois une opportunité et un défi pour les exportations de produits agricoles du Vietnam, et cela nécessite un changement radical dans l'industrie agricole", a déclaré le ministère de l'Industrie et du Commerce.

Le ministère a estimé qu’au début de 2022, la demande de consommation dans l'UE tendra à se redresser, et que les incitations fiscales spéciales de l'EVFTA continueront à créer des conditions favorables aux produits agricoles vietnamiens sur le marché européen.

Cependant, les entreprises doivent prêter attention à la qualité, à la sécurité et à l'hygiène alimentaires, aux barrières techniques, aux règles d'origine et au développement de marques pour améliorer la compétitivité de leurs produits, contribuant à promouvoir une exportation durable vers l'UE.

Le Vietnam, deuxième exportateur mondial de café

Le café brut du Vietnam est exporté vers plus de 80 pays et territoires, représentant 14,2% des parts du marché mondial. Il est aussi l’un des six produits ayant réalisé un chiffre d’affaires annuel de plus de trois milliards de dollars.

Selon l'Association du café et du cacao du Vietnam (Vicofa), les importateurs principaux de café vietnamien sont l’Europe, les États-Unis, la Russie, le Japon, le Royaume-Uni. En Europe, le Vietnam est le deuxième fournisseur de café, derrière le Brésil, occupant 16,1% des parts de marché.

En 2021, le prix de café a connu une nette augmentation, permettant aux exportateurs vietnamiens d’enregistrer une hausse en valeur d’exportation malgré une baisse en volume.

Les entreprises vietnamiennes cherchent à promouvoir la transformation du café pour améliorer la valeur de leurs exportations. Le pays compte 97 usines de transformation du café brut (d’une capacité annuelle de 1,5 million de tonnes), 160 torréfacteurs (51.700 tonnes), huit usines de café instantané (36.500 tonnes) et 11 établissements de café mixte (139.900 tonnes).

La Vicofa a fixé l’objectif de cinq à six milliards de dollars des exportations de café dans dix prochaines années, soit une double par rapport à la valeur enregistrée actuellement.

VNA/NDEL