La joie de repiquer du riz des agriculteurs

Vendredi, 01 avril 2022 à 09:30:32
 Font Size:     |        Print
 

Photo : Minh Minh/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Depuis de nombreuses générations, les agriculteurs de la province de Bac Ninh, dans le delta du fleuve Rouge, sont toujours laborieux et diligents sur leurs champs pour produire du riz, des produits vivriers et des cultures maraîchères dans des conditions météorologiques imprévisibles et des difficultés des travaux champêtres. Bien que les conditions de travail se soient améliorées lorsque des machines sont utilisées pour augmenter la productivité, de nombreux agriculteurs font toujours avec enthousiasme un travail manuel et aiment bien les champs de leur village.

À la fin du printemps, il fait du crachin, les agriculteurs de la province de Bac Ninh continuent à finir la riziculture sur les champs qui ne sont pas encore repiqués.

En ce moment, le repiquage du riz d’hiver-printemps a été achevé pour l’essentiel, sauf des parcelles parsemées ou en cuvettes.

Dans les provinces au Nord du Vietnam, chaque année il y a deux campagnes rizicoles principales (l’une d’hiver-printemps dont la récolte se fait au cinquième mois lunaire et l’autre d’été-automne dont la récolte se fait au dixième mois lunaire) et une culture maraîchère d’hiver.

La campagne rizicole d’hiver-printemps est la plus dure car elle tombe à la fin de l'hiver, il fait toujours froid.

Ces jours-ci, il fait chaud, les paysans de la commune de Dung Liêt, district de Yên Phong, vont tôt le matin aux champs pour faire le repiquage du riz.

Chaque année, à cette époque, les jeunes plants de riz ont pris racine et bien poussé, mais cette année, en raison du froid tardif et prolongé, le repiquage du riz est plus lent.

Melle Pham Thi Ly, habitant du village de Luong Cam, commune de Dung Liêt, a confié que sa famille avait une rizière de 5 « sào » (équivalent à près de 1 800m2) sur laquelle elle pratique deux cultures du riz pour une production d’environ 3 tonnes de paddy. Grâce à quoi, elle peut se suffire de vivres et développer l’élevage. Sa famille a une vie assez aisée ».

Quant aux villages de Hoài Thuong (commune de Liên Bao) et Ngang Na (commune de Hiên Vân), du district de Tiên Du, de la province de Bac Ninh, les paysans se sont également efforcés d’achever le repiquage du riz dans les rizières en cuvettes.

Actuellement, la province de Bac Ninh dispose de près de 30 000 ha de terre pour la culture du riz. La plupart des parcelles parsemées ont été remembrées et modifiées pour faciliter la mécanisation de la production agricole.

Les agriculteurs laborieux de la province de Bac Ninh peuvent faire fortune grâce à leurs propres champs.

MINH MINH/NDEL