Améliorer 107 000 hectares de café entre 2021 et 2025

Dimanche, 03 juillet 2022 à 14:26:29
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le 24 juin, dans la ville de Buôn Ma Thuot, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, en collaboration avec le Comité populaire de la province de Dak Lak (dans les Hauts Plateaux du Centre), a organisé une conférence pour évaluer la mise en oeuvre du Projet de replantation du café pour la période 2014 - 2020 et lancer le projet pour 2021 - 2025.

Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, le café est l’une des principales cultures industrielles du Vietnam, se classant au deuxième rang national en termes de superficie (710 000 hectares), juste après le caoutchouc (930 000 hectares).

La production nationale atteint 1,7 à 1,8 million de tonnes, se classant deuxième dans le monde, après le Brésil (3,7 millions de tonnes).

En 2021, les exportations de café du Vietnam ont atteint plus de 1,56 million de tonnes, d'une valeur de plus de 3 milliards de dollars.

En 2021, le pays comptait 20 provinces productrices, principalement dans les Hauts Plateaux du Centre (représentant environ 90% de la superficie des cultures caféières du pays).

Le Projet de replantation du café pour la période 2014 - 2020 a permis de rajeunir plusieurs anciennes zones cultivées à bas rendements.

La majorité de ces zones ont été replantées avec de nouvelles variétés qui se sont bien développées et ont donné des rendements élevés.

Le rendement du café du Vietnam est ainsi passé de 23,5 quintaux/ha en 2011 à 28,2 quintaux/ha en 2021 et la production de 1,27 million de tonnes à 1,81 million.

Suite à ce succès, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a approuvé un nouveau projet pour la période 2021-2025, non seulement mis en œuvre dans les cinq provinces des Hauts Plateaux du Centre, mais également dans d'autres provinces productrices telles que Son La, Diên Biên, Quang Tri, Binh Phuoc, Dông Nai, Bà Ria- Vung Tàu.

L'objectif est de replanter et d’effectuer des greffes pour améliorer environ 107 000 hectares de café.

VNA/NDEL

  Partager cet article