Le Vietnam vise 650 millions de dollars d'exportations de mangues d'ici 2030

Mercredi, 21 avril 2021 à 17:22:42
 Font Size:     |        Print
 

La mangue Cat Chu (à Dong Thap) est bien appréciée sur le marché domestique comme étranger. Photo: Internet.

Nhân Dân en ligne - D’ici 2030, le Vietnam vise un chiffre d’affaires à l’export de mangues de 650 millions de dollars grâce à une superficie totale de manguiers de 140 000 ha au lieu de 87 000 ha comme actuel et une production de 1,5 million de tonnes.

En 2020, le chiffre d'affaires à l’export des mangues a atteint plus de 180 millions de dollars. Cependant, il s’agissait d’un chiffre modeste contre la valeur d’exportation du secteur national des fruits et des légumes qui s’est établie à 3,27 milliards de dollars.

Selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, la Chine était le premier importateur de ce fruit vietnamien, avec 84% du total. Le reste est réparti sur les marchés des Etats-Unis, de Russie, de République de Corée, d’Australie et d’Europe.

Nguyen Dinh Tung, président du groupe Vina T&T, a fait savoir «En 2019, Vina T&T a exporté de centaines de tonnes de mangues vers les Etats-Unis après que ce dernier ait autorisé en février de la même année les importations de mangues vietnamiennes sur son sol».

«Ce premier trimestre, en moyenne, nous avons exporté 35 tonnes de mangues fraîches par semaine vers notamment les Etats-Unis et l’Australie», a-t-il partagé.

Aux États-Unis, malgré une hausse continue des exportations de mangues, le Vietnam n’était que le 14e plus grand fournisseur de mangues sur ce marché en 2020, avec 2.100 tonnes, d'une valeur de 4,61 millions de dollars, en hausse de 66% en volume et de 70,1% en valeur par rapport à 2019. Cependant, avec 55% du total, la mangue surgelée est la plus grande catégorie d'importation des États-Unis en provenance du Vietnam en 2020, atteignant 1.150 tonnes, en hausse de 38,16% par rapport à 2019. La mangue fraîche est classée 2e place, alors que les mangues transformées et le jus de mangue représentent une part de marché très faible.

En 2020, les exportations mondiales de mangues ont dégagé environ 12,3 milliards de dollars, alors que celles du Vietnam n’ont qu’atteint plus de 180 millions de dollars, ce qui montre que la perspective d’augmentation des exportations vietnamiennes dans ce segment est très élevée et potentielle.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: