Les États-Unis aident la ville de Dà Nang à développer des systèmes de ressources énergétiques distribuées

Lundi, 05 juillet 2021 à 15:14:53
 Font Size:     |        Print
 

La directrice de l’USAID au Vietnam, Marie Yastishock. Photo : laodong.vn

Nhân Dân en ligne —L’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et le comité populaire de la ville de Dà Nang vient de lancer un projet d’assistances techniques en faveur de la sécurité énergétique en milieu urbain au Vietnam.

La cérémonie de lancement a eu lieu en ligne le 30 juin, en présence de la directrice de l’USAID au Vietnam, Marie Yastishock, et du directeur du service de l’Industrie et du Commerce de la ville de Dà Nang, Lê Thi Kim Phuong.

L’USAID investira 14 millions de dollars pour financer ce projet jusqu’en 2023. L’objectif est de promouvoir les systèmes de ressources énergétiques distribuées (RED) dans les milieux urbains à Dà Nang et à Hô Chi Minh-Ville. Ces systèmes sont des technologies à petite échelle de production d’électricité telles que les panneaux solaires sur toiture, les éoliennes, les véhicules électriques ou l’énergie des déchets qui fournissent une alternative ou viennent en renfort de la puissance électrique traditionnelle.

Le projet coopèrera avec les autorités des villes participantes et les aidera à répondre aux besoins croissants en énergie et à combattre la pollution de l’air en ville.

À Dà Nang, le projet vise trois objectifs concrets : premièrement, produire au moins 40 MW à partir des systèmes RED ; deuxièmement, mobiliser au moins 60 millions de dollars d’investissements publics et privés pour ces systèmes et troisièmement, lancer ou commercialiser au moins cinq solutions innovantes permettant de résoudre des problèmes liés à l’énergie urbaine et à l’environnement.

« L’USAID entend aider le Vietnam à faire sa transition vers les énergies plus résilientes, dont les énergies renouvelables », a annoncé Marie Yastishock. Ces cinq dernières années, l’USAID a accordé plus de 40 millions de dollars au secteur énergétique du Vietnam. Ce chiffre pourrait augmenter de 36 millions de dollars dans les cinq ans à venir.

Dà Nang est considérée comme l’une des villes vietnamiennes les plus dynamiques et les plus vertes. L’investissement dans les énergies renouvelables et les autres solutions énergétiques efficaces lui permettront de renforcer sa compétitivité, de fournir à la population un environnement plus propre et de réduire les impacts du changement climatique sur le long terme.

Les autorités de Dà Nang ont pris de forts engagements en matière de lutte contre le changement climatique, de protection environnementale, de développement des énergies renouvelables et d’efficience énergétique. Elles ont élaboré trois plans d’action sur le développement des énergies renouvelables, sur le développement des bornes et des stations de recharge pour les véhicules électriques et sur la performance et l’efficacité énergétique.

NDEL

  Partager cet article