Le Vietnam vise à produire 3 000 - 5 000 MW d'éolien offshore d'ici 2030

Vendredi, 20 août 2021 à 09:13:02
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam s'est fixé pour objectif de produire 3 000 – 5 000 MW d’éolien offshore d'ici 2030 et 21 000 MW d'ici 2045, a-t-on appris d’un séminaire, tenu en ligne le 18 août à Hanoï.

Lors du séminaire intitulé « Développer l'éolien offshore au Vietnam : Réglementations sur l'évaluation de l'impact environnemental et social », le président de l'Union des Associations scientifiques et technologiques du Vietnam, Phan Xuân Dung, a estimé que l'énergie éolienne offshore était l'une des principales industries énergétiques au monde, avec des avancées en terme de technologies, d’efficacité de la chaîne et des infrastructures de service.

Le Vietnam bénéficiera du développement de l'éolien offshore avec des coûts énergétiques de référence réduits de plus en plus. Le développement de l'éolien en mer contribuera à créer plus de nouveaux emplois, à promouvoir l’attraction des investissements et à réduire les émissions de carbone (CO2), a-t-il ajouté.

Présent au séminaire, l'équipe de recherche « Potentiel de la chaîne d'approvisionnement en énergie éolienne offshore au Vietnam » a proposé que le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement détaille les dispositions de la Loi sur la protection de l'environnement en matière d’évaluation préliminaire de l'impact environnemental des projets d'éolien en mer par des règlementations distinctes. Il faut perfectionner un cadre de renseignement général pour l'évaluation de l'impact environnemental selon les normes internationales et développer un cadre d'évaluation de l'impact environnemental spécifique pour les projets d’éolien offshore. En outre, le ministère devrait promulguer des règlementations sur la mise en œuvre d'un système de gestion environnementale et sociale avant la construction et l'installation des projets.

Lors du séminaire, de nombreux experts ont estimé que le système de base juridique et les normes techniques pour la production, la construction et l'installation, l'exploitation et la maintenance des ouvrages d’éolien en mer laissent encore à désirer. Il est nécessaire de mettre en place un processus de développement de projet pour assurer la cohérence juridique et l'efficacité des investissements.

Ils ont également demandé à l'État d’avoir un mécanisme spécifique pour le développement de parcs d’éolien offshore, car cette énergie présente des avantages durables, contribuant, à la fois, à assurer la sécurité énergétique et à renforcer la responsabilité et les droits des citoyens dans la défense de la souveraineté nationale en mer et sur les îles.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: