La réunion sur l’énergie éolienne au Vietnam de 2021 s’oriente vers la transition énergétique

Vendredi, 03 décembre 2021 à 13:16:53
 Font Size:     |        Print
 

La réunion sur l’énergie éolienne au Vietnam de 2021 s’oriente vers la transition énergétique. Photo : congthuong.vn

Nhân Dân en ligne – Le 1er décembre, à Hanoi, la réunion nationale sur l’énergie éolienne de 2021 a été organisée par le ministère des Sciences et des Technologies, en collaboration avec le ministère de l’Industrie et du Commerce, le Conseil mondial de l’énergie éolienne (GWEC) et la société Informa Markets. L’événement a mis en valeur l’importance de la transition énergétique, les atouts et les tendances de développement du secteur de l’énergie éolienne au Vietnam et en Asie du Sud-Est.

Le gouvernement vietnamien déploie des stratégies de développement durable des énergies propres et de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Lors de la Conférence de Glasgow de 2021 sur le changement climatique (COP26), le Vietnam a signé la « Déclaration mondiale sur la transition vers l’énergie propre » pour manifester ses engagements à mettre fin aux investissements dans le charbon.

Selon Trân Thi Hông Loan, responsable du ministère des Sciences et des Technologies, le Vietnam prend conscience de l’importance de la transition énergétique vers les énergies propres et de l’efficience énergétique. En effet, la Stratégie nationale de développement des énergies vers 2030 et sa vision pour 2045 ont souligné l’importance de la diversification des sources énergétiques et de la transition vers les énergies propres. Ce texte a pour objectif d’augmenter la part des énergies propres à 20 % des sources d’énergies primaires en 2030 et à 30 % en 2045.

De leur côté, les experts étrangers ont donné leurs avis sur le marché énergétique mondial, la transition énergétique et le potentiel du Vietnam et de l’Asie du Sud-Est en matière d’énergie éolienne. Ils ont également discuté des défis que le Vietnam rencontre en abandonnant les combustibles fossiles au profit d’énergies renouvelables.

Arne-Kjetil Lian, conseiller commercial de l’ambassade norvégienne et directeur d’Innovation Norway, a indiqué que l’énergie éolienne en mer est un secteur dans lequel les entreprises norvégiennes sont fortes en matière de technologies et de financements. Il a affirmé que ces entreprises sont prêtes à partager leurs expériences avec le Vietnam pour l’aider à réaliser ses engagements dans le cadre de l’Accord de Paris et de la COP26, ainsi que pour contribuer au développement durable du pays.

D’après Niels Holst, responsable de Copenhagen Infrastructure Partners (CIP), la société qui investit dans le projet d’éolienne en mer de La Gan, la transition énergétique et l’utilisation de nouvelles technologies en faveur de la croissance verte constituent une tendance irréversible tant au Vietnam qu’au Danemark. Il a suggéré que le Vietnam favorise les investissements du secteur privé.

Précédemment, en octobre, l’ambassade norvégienne a envoyé au ministère de l’Industrie et du Commerce son rapport sur « La chaîne d’approvisionnement au service du développement de l’énergie en mer et de la transition énergétique au Vietnam. Ce rapport met en évidence les opportunités engendrées par l’énergie éolienne en mer et les perspectives de partenariat entre les entreprises norvégiennes et vietnamiennes dans ce domaine.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: