Le Vietnam cherche à maîtriser les technologies vertes et à garantir la sécurité énergétique

Dimanche, 02 janvier 2022 à 14:51:50
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA

Nhân Dân en ligne - Alors que le Vietnam cherche à réduire considérablement sa production d’électricité au charbon, conformément au projet de Plan national de développement de l'électricité pour la période 2021-2030, avec vision à l'horizon 2045 (Planification de l'électricité VIII), l’énergie éolienne est considérée comme une alternative idéale pour combler le vide.

Selon le directeur exécutif du Global Wind Energy Council (GWEC) Ben Backwell, le Vietnam attirera un grand nombre de ressources financières alors que les institutions financières cherchent à réorienter leurs investissements vers les énergies renouvelables au lieu de l'industrie des combustibles fossiles. Le Vietnam devrait profiter de l'opportunité pour devenir un futur pôle d'énergie propre en Asie du Sud-Est, ce qui lui donnera un avantage stratégique important, a-t-il souligné.

En mettant en œuvre la Planification de l'électricité VIII, le Vietnam se concentre actuellement à l'application de nouvelles technologies et d'installations techniques modernes, au développement des ressources humaines et à la construction d'infrastructures techniques importantes au service du développement énergétique national, a déclaré Hoang Tiên Dung, directeur du Département de l'électricité et des énergies renouvelables (ministère de l'Industrie et du Commerce).

Selon lui, malgré un développement impressionnant des énergies solaire et éolienne ces dernières années, le secteur des énergies renouvelables dépend toujours à des technologies importées. Ainsi, le Vietnam doit être plus proactif dans l’édification de projets, l’application de technologies dans la production d'équipements et de composants.

De plus, le Vietnam doit se concentrer sur la recherche et le développement des technologies pour améliorer le taux de localisation. Le pays développera également l'énergie de la biomasse, la géothermie et même les technologies liées aux marées, vagues océaniques...

Parallèlement à la production de sources d'énergie renouvelables, afin de raccorder une grande quantité d'énergies renouvelables au réseau national, Hoang Tiên Dung a suggéré de développer les réseaux intelligents et les technologies liées au stockage d'énergie.

Dans l’avenir, lorsque le développement des énergies renouvelables parviendra à un niveau élevé, on pourra penser à la production et au stockage d'hydrogène, a-t-il estimé.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: