Le Royaume-Uni veut coopérer avec le Vietnam sur la croissance verte

Jeudi, 27 janvier 2022 à 08:14:48
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadeur du Royaume-Uni au Vietnam Gareth Ward. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam et le Royaume-Uni ont de nombreuses opportunités de coopérer dans le processus de réalisation des objectifs de croissance verte, a déclaré l’ambassadeur du Royaume-Uni au Vietnam Gareth Ward à l’Agence vietnamienne d’information (VNA) au seuil du Nouvel An lunaire 2022.

Le diplomate s’est dit très impressé par les engagements avancés par le Premier ministre Pham Minh Chinh à la 26e conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP26), organisée en novembre dernier à Glasgow, au Royaume-Uni, alors que le Vietnam doit relever de nombreux défis des changements climatiques.

Dans son allocution prononcée à la COP26, le dirigeant vietnamien a souligné que bien qu’il soit un pays en développement qui n’a commencé son industrialisation voici plus de trois décennies, le Vietnam capitalisera sur son avantage en matière d’énergie renouvelable et prendra des mesures plus énergiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

À cette fin, le Vietnam utilisera ses propres ressources nationales, ainsi que la coopération et le soutien de la communauté internationale, en particulier des pays développés, en termes de financement et de technologie, y compris par le biais des mécanismes de l’Accord de Paris, afin de parvenir à émissions nettes nulles d’ici 2050, a-t-il indiqué.

L’ambassadeur Gareth Ward a déclaré que son pays veut travailler avec le Vietnam ainsi qu’avec des donateurs et des organisations internationales, notamment la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement pour garantir que le Vietnam ait accès à des ressources financières pour faire face aux changements climatiques, en particulier pour investir dans le système de réseaux électriques.

De nombreuses entreprises britanniques ont exprimé leur désir d’investir dans le solaire et l’éolien, aidant le Vietnam à verdir son économie, a-t-il fait savoir.

Revenant sur le partenariat stratégique entre le Royaume-Uni et le Vietnam en 2021, l’ambassadeur a déclaré que les relations bilatérales avaient progressé dans de nombreux aspects tels que la politique, la sécurité et l’économie.

Selon les données du ministère de l’Industrie et du Commerce, le commerce bilatéral a atteint l’an dernier plus de 6 milliards de dollars, avec une augmentation de 16,4% du montant des exportations vietnamiennes vers le Royaume-Uni et de 23,6% de celui des importations vietnamiennes en provenance du Royaume-Uni.

Ces chiffres montrent que l’Accord de libre-échange entre le Royaume-Uni et le Vietnam (UKVFTA), officiellement entré en vigueur le 1er mai 2021, a apporté et apporte de nombreuses opportunités aux entreprises des deux pays, a fait valoir le diplomate.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: