Contrat EPC pour les centrales thermiques de Nhon Trach 3 et 4

Mardi, 15 mars 2022 à 14:43:21
 Font Size:     |        Print
 

Lors de la cérémonie de signature dun contrat d’appel d’offres sous forme d’EPC pour les centrales thermiques de Nhon Trach 3 et 4. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne —Une fois mises en service en 2024-2025, les centrales thermiques de Nhon Trach, 3 et 4, fourniront chaque année environ 9 milliards de kWh, contribuant à promouvoir la transition vers une énergie propre au Vietnam.

Le 14 mars à Hanoi, la compagnie PV Power (PetroVietnam Power Corporation), la Société sud-coréenne Samsung C&T Corporation et la compagnie générale de l’assemblage de machines du Vietnam (Lilama), ont signé un contrat d’appel d’offres sous forme d’EPC (Ingénierie, Approvisionnement et Construction) pour les centrales thermiques de Nhon Trach 3 et 4.

Le directeur général du Groupe national pétrolier et gazier (PVN), Lê Manh Hùng, a déclaré que ces projets, s’inscrivant dans le cadre de la Planification de l’électricité VII approuvée en 2007 par le Premier ministre, avaient été confiés à la société PV Power.

D’une capacité totale comprise entre 1 300 MW et 1 760 MW, ces centrales seront construites dans le district de Nhon Trach, de la province méridionale de Dong Nai, avec un investissement estimé à 1,4 milliard de dollars.

Il s’agit du premier projet d’énergie thermique au gaz naturel liquéfié (GNL) au Vietnam, contribuant ainsi à la mise en œuvre des engagements du Vietnam pour réduire à zéro ses émissions, d’ici 2050.

Le directeur général du PVN, Lê Manh Hùng, prend la parole. Photo: VNA

Le directeur général du PVN a souligné que les projets de Nhon Trach 3 et 4 n’étaient pas des projets indépendants, mais liés aux autres projets GNL de la Compagnie générale du gaz du Vietnam (PV Gas).

Selon Ho Cong Ky, président du Conseil d’administration du PV Power, il s’agit du contrat le plus important, qui déterminera le succès et l’efficacité de ces projets. Ces derniers coûtent plus de 940 millions de dollars, dont 39 % appartiennent à la partie vietnamienne.

À cette occasion, le PV Power a signé une lettre d’autorisation avec ses partenaires étrangers, Citibank (États-Unis) et ING (Pays-Bas) afin de débloquer le capital du projet.

Le PV Power et la banque japonaise SMBC Bank ont signé un prêt de 200 millions de dollars pour financer ces projets.

Ces derniers créeront des emplois pour des milliers de travailleurs pendant leur construction et leur mise en service. Ils marqueront une nouvelle étape dans la formation et le développement de la chaîne de projets GNL au Vietnam.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: