L’USAID promeut les solutions énergétiques vertes dans les milieux urbains au Vietnam

Jeudi, 14 avril 2022 à 10:59:36
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : vnexpress.net

Nhân Dân en ligne – Selon l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), l’urbanisation et l’industrialisation constituent des facteurs clés contribuant à une demande grandissante en énergies au Vietnam. Face à la pollution environnementale et la pénurie énergétique, l’investissement dans les énergies renouvelables est devenu une nécessité pour les grandes agglomérations.

Lors de la COP 26, qui a eu lieu à Glasgow (Royaume-Uni), en novembre 2021, le Vietnam et 146 autres pays se sont engagés à atteindre « zéro émission nette » en 2050. Cet objectif est inéluctable, si l’on veut contenir le réchauffement global en dessous des 2 °C d’ici à la fin du siècle.

Selon la Banque asiatique de développement (BAD), la consommation énergétique du Vietnam connaît une hausse de 11 % par an, ce qui est considérablement plus rapide que la croissance de son PIB. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) estime que le Vietnam est le deuxième plus grand consommateur d’énergies en Asie du Sud-Est. La production énergétique à partir des combustibles fossiles ne peut pas satisfaire à la demande et risque d’entrainer une dépendance aux énergies importées. C’est pourquoi le Vietnam a décidé de s’orienter vers les énergies renouvelables.

En 2020, le Vietnam se trouvait parmi les 10 pays ayant la plus grande puissance installée d’énergie solaire. En effet, son système d’énergie solaire a produit 10,6 TWh en 2020, représentant 4 % de sa production énergétique. En 2030, l’énergie solaire sur toiture représentera la moitié de la puissance de l’énergie solaire produite dans le pays. Ce grand potentiel et ses objectifs ambitieux dans le développement des énergies vertes permettront au Vietnam de devenir un pionnier mondial dans ce domaine.

Ella Hoxha, directrice du projet « La sécurité énergétique dans les milieux urbains vietnamiens » de l’USAID a expliqué : « Afin d’assurer un avenir durable pour les milieux urbains vietnamiens, l’important est de déployer des mesures énergétiques vertes. Les énergies renouvelables et les solutions d’efficacité énergétique apporteront des avantages économiques et environnementaux considérables et amélioreront la qualité de vie des citadins ».

Depuis 2019, ce projet de l’USAID a étroitement collaboré avec le gouvernement vietnamien pour mobiliser les ressources financières nécessaires en faveur des solutions innovantes dans le domaine de la production décentralisée (la production d’énergie électrique à l’aide d’installations de petite capacité raccordées au réseau électrique à des niveaux de tension peu élevée : basse ou moyenne tension).

En coopération avec les autorités municipales et les entreprises, ce projet a pour vocation d’aider le Vietnam à répondre de manière durable aux besoins énergétiques grandissants et à résoudre les problèmes de pollution environnementale dans les villes.

Le 12 avril, le projet a organisé une conférence de presse afin de lancer le troisième tournoi du programme « Les créateurs de l’énergie de demain » (Innovation challenge fund : tomorrow’s energy creators) dans le but de soutenir les solutions de production décentralisée, à Dà Nang et à Hô Chi Minh-Ville. Les solutions choisies pourront bénéficier d’un financement de 100 000 dollars.

« Ce sera une base qui nous permettra d’approfondir notre collaboration avec les autorités de Da Nang et de Hô Chi Minh-Ville dans le domaine des énergies propres et du financement vert et de contribuer à l’objectif de neutralité carbone du Vietnam », a déclaré Christine Gandomi, responsable de l’USAID.

NDEL

  Partager cet article