Les Vietnamiens préfèrent progressivement la banque numérique dans les petites dépenses

Lundi, 30 août 2021 à 18:49:25
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Selon un sondage de Visa, 77% des consommateurs vietnamiens connaissent la banque numérique et jusqu'à 31% utilisent ses services.

Le moteur de l'adoption de ces formes résulte de la commodité, de la possibilité de pouvoir effectuer des transactions à tout moment sans avoir à se rendre à la banque. Notamment, le service de paiement de factures est le préféré (72%), suivi du transfert d'argent à la famille et aux amis (67%).

Ce sondage a été réalisé en août et septembre 2020 par Clear, sous l'autorisation de Visa, auprès de 1 000 personnes.

Selon Dang Tuyêt Dung, directrice de Visa au Vietnam et au Laos, les résultats montrent que les utilisateurs vietnamiens sont de plus en plus disposés à faire confiance aux nouveaux services de paiement fournis par des entreprises réputées.

"En plus de la sûreté et de la sécurité qu'offrent ces méthodes de paiement, elles sont également appréciées pour leur capacité d'améliorer le contrôle et la surveillance des finances personnelles", a-t-elle déclaré.

Dans le même temps, de plus en plus de personnes s'intéressent aux nouvelles méthodes de paiement sur le marché. 83% sont au courant des paiements biométriques, tels que l'empreinte digitale, la reconnaissance faciale/vocale ou le scan de la rétine. Les cartes sans numéro sont également progressivement reconnues par 62% des consommateurs et jusqu'à 77% les utiliseront pour de futures transactions.

La pandémie a fortement favorisé la transition vers des méthodes de paiement sans numéraire pour les petites dépenses. Il est facile de voir que le potentiel de ces tendances auprès des jeunes utilisateurs est énorme. Les consommateurs de la génération Z font preuve d'une confiance et d'un enthousiasme considérables pour les services de paiement et les nouveaux canaux de consommation comme le commerce sur les réseaux sociaux.

Les consommateurs de la génération Z sont au cœur du commerce social, 85% des personnes interrogées dans ce groupe étant déjà sensibilisées au commerce social. Et 68% utilisent les réseaux sociaux pour avoir au moins trois avis sur des produits avant de les acheter.

CPV/VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: