La Banque HSBC promeut la finance verte dans le secteur de l’énergie éolienne au Vietnam

Lundi, 11 octobre 2021 à 14:50:12
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA

Nhân Dân en ligne – La Banque HSBC Vietnam vient d’annoncer un crédit vert, à court terme, octroyé à la société PCC1 qui est spécialisée dans la construction d’ouvrages électriques.

Il s’agit du premier crédit vert que la banque accorde à une entreprise domestique, dans le domaine de l’énergie éolienne et le troisième crédit vert à une entreprise vietnamienne, dans le domaine des énergies renouvelables. Précédemment, HSBC a accordé des crédits à deux projets d’énergie solaire sur toiture de la société REE.

Stephanie Betant, directrice en charge des services bancaires aux entreprises de la Banque HSBC Vietnam, a déclaré : « La HSBC s’affirme dans la finance verte en proposant des produits et services financiers durables aux entreprises et aux particuliers. Nous voulons partager nos expériences avec le Vietnam et aider nos clients vietnamiens à développer la finance verte et à s’orienter vers une économie décarbonée. Auparavant, nous y avons lancé plusieurs crédits verts dans le domaine des énergies renouvelables. Et maintenant, nous sommes heureux d’annoncer le premier crédit vert dans l’énergie éolienne accordé à la société PCC1 ».

Elle a ajouté que ces crédits faisaient partie des efforts de la HSBC visant à soutenir la stratégie nationale de développement des énergies renouvelables du Vietnam vers 2030 et sa vision vers 2045.

Pour sa part, Trinh Van Tuân, président du conseil d’administration de PCC1, a annoncé : « Ce crédit vert correspond à nos engagements de développement durable et de responsabilités sociales ».

À l’heure actuelle, le Vietnam est le pays le plus dynamique dans le développement des énergies renouvelables au sein de l’ASEAN, ce qui offre aux entreprises, investisseurs et institutions financières des opportunités importantes.

Dans un rapport publié en juin 2020, le Conseil mondial de l’énergie éolienne (GWEC) a estimé que le Vietnam était l’un des plus grands marchés d’énergie éolienne en mer en Asie. Cette organisation a prévu que l’Asie représentera 42 % de la production mondiale de l’énergie éolienne offshore en 2025 et que ce pourcentage sera plus élevé une fois que de nombreux projets éoliens seront raccordés au réseau national d’électricité au Japon, en République de Corée et au Vietnam en 2030.

Par rapport aux pays voisins dans la région comme le Laos, la Thaïlande et le Cambodge, le Vietnam dispose du plus fort potentiel d’énergie éolienne, a indiqué la Banque mondiale (BM). Selon le groupe Électricité du Vietnam (EVN), en mai, la puissance totale des projets éoliens en cours de construction en mars était de 4,4 GW tandis que de nombreux projets d’une puissance totale de 6,2 GW seront développés de 2022 à 2025.

NDEL