Vietnam

Les politiques budgétaire et monétaire doivent être combinées harmonieusement

Jeudi, 06 janvier 2022 à 16:29:07
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Pham Minh Chinh prend la parole. Photo : Trân Hai/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le 6 janvier, le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, a assisté à une visioconférence nationale pour faire le bilan des activités du secteur financier et budgétaire de l'État en 2021 et définir leurs tâches pour 2022.

Dans le contexte d'évolutions compliquées de l'épidémie de COVID-19, l'ensemble du secteur financier a mis en œuvre de manière synchrone et efficace des politiques fiscales, monétaires et macroéconomiques.

Le Vietnam a donc répondu efficacement à l'épidémie, en aidant les entreprises, les ménages d'affaires et la population à dégager leurs difficultés et en assurant le bien-être social.

En 2021, le Vietnam a contrôlé strictement et restructuré la dette publique de manière durable.

Le Vietnam vise à devenir en 2025 un pays en développement dotée d'une industrie tournée vers la modernité et à dépasser le niveau de revenu faible et moyen; un pays en développement doté d'une industrie moderne dans la tranche supérieure des pays à revenu intermédiaire élevé d'ici 2030 ; et un pays développé à revenu élevé à l'horizon 2045.

La macroéconomie continue d'être maintenue de manière stable ; l'inflation est maîtrisée, l'indice moyen des prix à la consommation sur l'ensemble de l'année augmente de 1,84% ; de grands équilibres sont garantis.

Au cours du 4e trimestre de 2021, le PIB a connu une hausse de 5,22 % après une baisse de 6,02 % au troisième trimestre, amenant ainsi le PIB de l'année à augmenter de 2,58 %.

Les recettes budgétaires de l'État ont atteint plus de 1,563 millions de milliards de dongs, dépassant 16,4 % de l'estimation, garantissant des ressources pour les dépenses, en particulier pour la prévention et le contrôle de l'épidémie et d'autres tâches urgentes. Le chiffre d'affaires total à l'import-export du pays a augmenté de 22,6%, atteignant 668,5 milliards de dollars, faisant du Vietnam l'un des 20 plus grands pays commerçants du monde ; dont l'excédent commercial est estimé à 4 milliards de dollars.

Les investissements directs étrangers (IDE) ont augmenté de 9,2%, avec l'augmentation d'investissement initial de 40%, démontrant la confiance des investisseurs dans le climat d'affaires national, ainsi que leur espoir de reprise économique du Vietnam.

Le Premier ministre a déclaré qu'en 2022, la situation du développement socio-économique présente à la fois des opportunités et des défis. Le secteur financier doit mieux gérer les recettes du budget de l'État.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: