La BAD et la banque vietnamienne TPBank coopèrent pour soutenir les PME dirigées par des femmes

Mercredi, 26 janvier 2022 à 16:56:08
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : tapchitaichinh.vn

Nhân Dân en ligne – La Banque asiatique de développement (BAD) et la banque commerciale vietnamienne Tiên Phong (TPBank) viennent de signer un accord de crédit d’une valeur de 25 millions de dollars, dans le but d’aider les petites et moyennes entreprises (PME) dirigées par des femmes à améliorer leur accès au financement.

Le projet a également reçu une aide de 25 millions de dollars en provenance du Fonds allemand d’investissement et de développement (Deutsche Investitions-und Entwicklungsgesellschaft mbH, DEG).

De plus, par l’intermédiaire de la BAD, l’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (We-Fi) accordera à TPBank une assistance de 750 000 dollars pour l’aider à mieux répondre aux besoins des PME dirigées par des femmes, à recruter des employés, à améliorer ses services auprès de ses clientes et à appliquer un système numérique d’évaluation du marché des PME dirigées par des femmes qui n’ont pas d’accès au financement.

We-Fi est un fonds de partenariat entre 14 gouvernements et 8 banques multilatérales de développement. Ce fonds est placé sous la houlette de la Banque mondiale (BM) et destiné à des programmes qui visent à stimuler l’entrepreneuriat féminin.

Suzanne Gaboury, responsable en charge du secteur privé de la BAD, a annoncé : « Nous sommes heureux d’avoir une chance de collaborer avec TPBank et le fonds We-Fi pour soutenir les PME dirigées par des femmes. Notre partenariat contribuera à accélérer la participation des femmes au développement du Vietnam ».

De son côté, Nguyên Hung, directeur général de TPBank a déclaré : « La BAD, le DEG et TPBank partagent l’objectif de soutenir les PME dirigées par des femmes. Nous optimiserons nos atouts dans le domaine de la banque numérique afin de leur fournir des produits et services appropriés ».

Monila Beck, responsable du DEG, a fait savoir : « Je suis convaincue que TPBank est un partenaire capable pour aider les PME dirigées par des femmes au Vietnam. Le DEG est prêt à l’aider à travers cet accord de coopération ».

Ce n’est pas la première fois que TPBank aide les PME dirigées par des femmes. En 2021, cette banque a coopéré avec la BAD pour offrir des crédits aux PME dirigées par des femmes touchées par la pandémie de Covid-19. Ce financement représentait une valeur de 5 millions de dollars.

Précédemment, TPBank a reçu le prix de « Premier partenaire en matière de financement pour les transactions des femmes en Asie de l’Est et Pacifique » accordé par la Société financière internationale (IFC).

En 2018, la majorité des entreprises vietnamiennes étaient des PME. Elles ont contribué à hauteur de 38 % à l’emploi sur l’ensemble du pays et ont représenté 40 % du PIB national. Cependant, leur accès aux financements était minime. Seulement 37 % des micros, petites et moyennes entreprises ont eu accès aux financements en provenance des banques.

Améliorer les capacités des PME dirigées par des femmes dans le secteur du textile-habillement

Dans le cadre de la coopération au sein de l’APEC, le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce a collaboré avec le secrétariat de l’APEC pour organiser une conférence portant sur le thème « Améliorer les capacités des PME dirigées par des femmes dans le secteur du textile-habillement en matière de restructuration dans la nouvelle ère ».

La conférence avait pour but d’identifier les défis auxquels font face les PME dirigées par des femmes dans le secteur du textile-habillement dans l’ère de la numérisation et de la révolution industrielle 4.0.

L’industrie de textile-habillement joue un rôle important dans la croissance économique mondiale. En 2019, la vente au détail de produits de textile-habillement a enregistré un chiffre d’affaires de 1,9 milliard de dollars, soit 2 % du PIB mondial. Ce chiffre devrait atteindre 3,3 milliards de dollars en 2030. Ce secteur crée de 20 à 60 millions d’emplois, contribuant efficacement à la réduction de la pauvreté, notamment dans les pays en développement qui possèdent une abondance de travailleurs à bas prix.

Dans ce secteur, la majorité des travailleuses sont des femmes. En Chine, les femmes représentent 70 % des travailleurs tandis qu’au Vietnam, au Bangladesh et au Cambodge, ce taux est respectivement de 70 %, 85 % et 90 %.

Mai Thi Thuy, présidente de l’Association vietnamienne des PME dirigées par des femmes (HAWA SME) a indiqué : « La participation profonde des femmes dans l’industrie du textile-habillement joue un rôle important dans l’autonomisation des femmes, la promotion de l’égalité entre les sexes, la réduction de la pauvreté et le renforcement de l’innovation ».

Lors de la conférence, les délégués ont également donné plusieurs initiatives visant à intensifier la coopération au sein de l’APEC dans ce domaine.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: