Le Vietnam et le Pérou renforcent leur coopération dans l’économie, le commerce et l’investissement

Mercredi, 13 avril 2022 à 17:50:45
 Font Size:     |        Print
 

Une séance de travail entre les deux parties. Photo : thoidai.com.vn

Nhân Dân en ligne – L’ambassadrice vietnamienne au Brésil et au Pérou, Pham Thi Kim Hoa, vient d’effectuer une visite de travail au Pérou.

Lors de sa mission, elle a rencontré le ministre péruvien des Affaires étrangères, César Landa Arroyo, le vice-ministre péruvien de l’Éducation, Walter Hernandez Alcántara, le vice-ministre péruvien du Commerce extérieur et du Tourisme, Cecilia Gervasi, le conseiller spécial auprès du ministère péruvien de la Santé, Karin Pardo, et le conseiller auprès du ministère péruvien des Transports et des Communications.

L’ambassadrice vietnamienne les a informés des progrès de développement du Vietnam en mettant en valeur les belles relations d’amitié et les opportunités de coopération entre les deux pays.

Le Vietnam et le Pérou ont officiellement établi leurs relations diplomatiques le 14 novembre 1994. Ils ont signé plusieurs accords de coopération dans divers domaines tels que l’économie, le commerce, la douane, l’agriculture, l’aquaculture et les sciences et les technologies, permettant aux entreprises péruviennes d’accéder au marché vietnamien et aux marchés des autres pays de l’ASEAN et aux entreprises vietnamiennes de mieux s’intégrer au marché péruvien.

Malgré la pandémie de Covid-19, leurs échanges commerciaux bilatéraux sont passés de 108 millions de dollars en 2010, à 633 millions de dollars en 2021. Les exportations principales du Vietnam vers le Pérou sont : les chaussures, le clinker et le ciment, les ordinateurs, les produits électroniques et leurs composants, le plastique, les fibres textiles, les produits aquatiques, le caoutchouc et les meubles. En sens inverse, le Vietnam importe depuis le Pérou : de la farine de poisson, de l’huile de poisson et de la fibre acrylique.

À l’heure actuelle, le Vietnam compte deux grands groupes investissant au Pérou dans l’industrie pétrolière et les télécommunications, à savoir Petro Vietnam (la compagnie pétrolière nationale du Vietnam) et Viettel (corporation de l’industrie des télécommunications de l’armée vietnamienne). Le groupe Viettel a commencé à y fournir des services de télécommunications en 2014 sous la marque Bitel. Bitel est devenu l’opérateur du plus grand réseau en fibre optique au Pérou avec 8,3 millions d’abonnés. De plus, Bitel a mis en œuvre des activités de coopération avec le gouvernement péruvien. La société a offert la connexion gratuite à internet à 4 743 écoles, ainsi que 450 tablettes, 450 smartphones et des équipements médicaux à trois hôpitaux provinciaux.

L’ambassadrice Pham Thi Kim Hoa a exprimé son souhait que les deux parties continuent d’approfondir leurs relations d’amitié et de coopération, notamment dans le commerce et l’investissement sur la base des mécanismes de coopération internationaux tels que la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) et le Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP).

Elle a demandé au gouvernement péruvien de continuer de soutenir les projets des groupes vietnamiens Viettel et Petro Vietnam au Pérou.

En outre, les deux parties ont discuté du renforcement des échanges de délégations et des mécanismes de coopération bilatérale, tels que le comité intergouvernemental et les dialogues de politiques entre les deux ministères des Affaires étrangères. Elles ont souligné la nécessité d’étendre leur coopération vers les nouveaux domaines tels que le tourisme, l’éducation et les technologies.

De leur côté, les dirigeants péruviens ont déclaré que le Vietnam était un partenaire important de leur pays dans la région de l’Asie du Sud-Est.

Ils ont indiqué que le Pérou disposait d’une croissance économique plus forte et stable que celle des autres pays d’Amérique latine et des Caraïbes. De plus, le Pérou offre des cadres juridiques ouverts et favorables en ce qui concerne les investissements étrangers.

Actuellement, le Pérou s’efforce de devenir une économie mondialisée sur la base des accords commerciaux et donne la priorité aux investissements dans l’agriculture, le textile-habillement, l’industrie chimique et l’exploitation minière.

Les dirigeants péruviens se sont dits convaincus que les organismes des deux pays coopèreront étroitement pour créer des conditions favorables aux entreprises pour qu’elles puissent profiter efficacement du potentiel économique des deux pays.

NDEL