Le PM vietnamien appelle à mieux s’intéresser au marché international

Lundi, 23 avril 2018 à 16:48:46
 Font Size:     |        Print
 

Conférence nationale sur les solutions visant à promouvoir les exportations, le 23 avril, à Hanoi. Photo : Trân Hai/NDEL.

Nhân Dân en ligne - « Conquérir les marchés est la voie pour que l’économie vietnamienne décolle », a déclaré le Premier ministre (PM) du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc, lors d’une conférence organisée ce lundi, à Hanoi, par le Ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce.

Présent à cette conférence nationale consacrée à la promotion des exportations, le chef du gouvernement a appelé les entreprises à améliorer leur compétitivité pour conquérir le marché international.

« Il est nécessaire de s’intéresser au marché international pour augmenter les exportations et assurer le développement durable », a-t-il souligné, avant d’affirmer aussi l’importance de l’équilibre de la balance commerciale.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a encouragé les localités et les associations professionnelles à présenter leurs avis et leurs idées sur les politiques et mesures à prendre afin d’accéder à des marchés et d’augmenter la valeur ajoutée des produits à l’export. Le PM vietnamien a également affirmé qu’il donnerait une directive sur la base des idées présentées.

Lors de la conférence, le ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, a indiqué plusieurs problèmes en matière d'exportation. Selon lui, elles s’appuient de plus en plus sur l’électronique. Sans les exportations de téléphones, d’ordinateurs et pièces détachées, le chiffre d’affaires à l’export du Vietnam en 2017 n’aurait connu qu’une hausse de 15,8%.

Par ailleurs, les entreprises à participation étrangère représentent plus de 70% des exportations. En plus, quelques produits dépendent trop de quelques marchés. Le ministre Trân Tuân Anh a aussi indiqué que plusieurs produits agricoles vietnamiens, bien qu’ils bénéficient d’une réduction de droits de douane, avaient encore du mal à accéder aux marchés de plusieurs pays, car les négociations pour obtenir la reconnaissance des partenaires pour la gestion de la qualité et de l’hygiène alimentaire rencontrent des difficultés.

En 2018, la demande mondiale poursuivra sa reprise, ce qui ouvrira de nombreuses opportunités au Vietnam, a affirmé Trân Tuân Anh.

Le ministre a ainsi insisté sur la nécessité d’accélérer la restructuration agricole et la réforme administrative, d’améliorer la qualité des produits, de renforcer les études sur les besoins des marchés à l’export, et de lever les obstacles aux activités des entreprises.

VNA/NDEL