Hanoi souhaite renforcer sa coopération avec les localités kazakhes

Vendredi, 23 novembre 2018 à 18:35:36
 Font Size:     |        Print
 

Séance de travail entre le secrétaire du Comité du PCV pour la ville de Hanoi, Hoàng Trung Hai, et la délégation du Parti Nur Otan du Kazakhstan. Photo: CPV.

Nhân Dân en ligne - Hanoi souhaite recevoir le soutien du Parti Nur Otan dans le renforcement de sa coopération avec les localités kazakhes.

C’est ce qu’a déclaré le secrétaire du Comité du Parti communiste du Vietnam (PCV) pour la ville de Hanoi, Hoàng Trung Hai, en recevant le 21 novembre une délégation du Parti populaire et démocratique (Nur Otan) du Kazakhstan, conduite par son secrétaire K.B.Zhumaseven, en visite de travail au Vietnam.

Le dirigeant de Hanoi a félicité le Kazakhstan pour ses réalisations remarquables obtenues ces derniers temps dans différents domaines, lesquelles témoignent des contributions importantes du Parti Nur Otan.

Hoàng Trung Hai a affirmé que les relations d’amitié traditionnelle entre le Vietnam et le Kazakhstan étaient considérées comme un bien inestimable pour les deux peuples. Ces relations devraient être renforcées et portées à une nouvelle hauteur, a-t-il noté.

Il a également plaidé pour le resserrement des liens étroits entre le PCV et le Parti Nur Otan.

Hoàng Trung Hai a enfin souligné le rôle important des deux capitales Hanoi et Astana dans la promotion des relations Vietnam-Kazakhstan.

Pour sa part, le secrétaire du Parti Nur Otan K.B.Zhumaseven s’est réjoui du bon développement des relations entre son pays et le Vietnam ces dernières années. Les deux pays ont maintenu régulièrement les échanges de délégations de haut rang, tandis que la coopération bilatérale a connu des avancées remarquables dans l’économie, l’énergie, les transports et les communications.

Pourtant les résultats de coopération vietnamo-kazakhe restent encore modestes et en deçà des potentiels des deux pays, a-t-il estimé.

Le secrétaire du Parti Nur Otan a aussi affirmé la volonté des dirigeants kazakhs de dynamiser la coopération décentralisée entre les deux pays, notamment entre les deux capitales Hanoi et Astana, dans les technologies numériques, l’électronique, le développement urbain et l’investissement étranger.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: