La banque japonaise SMBC incitée à augmenter ses investissements au Vietnam

Jeudi, 29 avril 2021 à 10:53:13
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Premier ministre vietnamien Pham Binh Minh et le PDG de SMBC, Masahiro Yoshimura. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne – Le Vice-Premier ministre vietnamien Pham Binh Minh a exprimé l’espoir que la banque japonaise Sumitomo Mitsui (SMBC) et le groupe financier du même nom (SMFG) augmentent leurs investissements et leurs opérations au Vietnam.

En recevant le 28 avril le PDG de SMBC, Masahiro Yoshimura, à Hanoï, Pham Binh Minh a suggéré que le groupe japonais développe son rôle de relais entre les entreprises japonaises et vietnamiennes.

Le Vice-Premier ministre vietnamien a hautement apprécié le fonctionnement efficace de SMBC, l’une des plus grandes entreprises du groupe SMFG et des banques commerciales du pays du soleil levant au Vietnam.

Opérant au Vietnam depuis 20 ans en tant que succursale et actionnaire stratégique de la Banque d’importation et d’exportation du Vietnam (Eximbank), SMBC a d’ores et déjà fourni des services financiers et bancaires de qualité et soutenu plusieurs de grands projets d’énergie et d’infrastructure d’une valeur d’environ de 20 milliards de dollars.

Lors de la rencontre, Pham Binh Minh a réitéré le soutien du gouvernement vietnamien au fonctionnement des organismes de crédit ayant un potentiel financier et des expériences pour contribuer à accroître l’efficacité et garantir la sécurité des activités des banques vietnamiennes.

Il a également salué le placement de capitaux de SMBC dans la société financière VPBank du Vietnam et a exprimé sa conviction que la coopération entre les deux parties sera couronnée de succès.

De son côté, Masahiro Yoshimura a réaffirmé la priorité donnée par SMFG au développement de ses affaires au Vietnam tout en se déclarant convaincu que les opérations du groupe contribueront aux relations bilatérales.

Le Vietnam et le Japon maintiennent un partenariat stratégique efficace dans divers domaines. Jusqu’à présent, le Japon est le premier fournisseur d’aide publique au développement au Vietnam avec un montant d’environ 27 milliards de dollars, le deuxième investisseur étranger avec un capital injecté de 60,3 milliards de dollars et le quatrième partenaire commercial de Hanoï avec une valeur des échanges bilatéraux de 60 milliards de dollars en 2020.

Dans le domaine bancaire, le Japon occupe actuellement la troisième place en ce qui concerne la présence au Vietnam, avec six succursales, deux sociétés financières à 100 % de capitaux étrangers et 10 bureaux de représentation.

NDEL