Le Vietnam a dépensé 1,3 milliard de dollars pour importer de la viande

Vendredi, 14 janvier 2022 à 14:54:12
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : vietnamnet.vn

Nhân Dân en ligne – Le Vietnam a dépensé une somme importante pour importer de la viande. Sur certains sites internet, les prix de la viande importée sont inférieurs à ceux de la viande produite dans le pays.

Selon le Département de l’import-export (du ministère de l’Industrie et du Commerce), à la fin de 2021, le volume de viande importé a baissé par rapport à la même période de l’année précédente. Cependant, au cours des 11 premiers mois de 2021, le Vietnam a importé 627 630 tonnes de viande et de produits carnés, pour une valeur de 1,29 milliard de dollars, soit une hausse de 0,9 % en volume et de 14,6 % en valeur en glissement annuel.

En novembre 2021, la viande importée avait un prix moyen de 2 298 dollars la tonne (équivalent à 53 000 dôngs le kilo), soit une baisse de 3,2 % en glissement annuel.

Les importations de viande porcine fraiche réfrigérée et congelée ont atteint 148 660 tonnes, pour une valeur de 343,2 millions de dollars, soit une hausse de 21,9 % en volume et de 17,4 % en valeur en glissement annuel.

L’Inde, la Russie et le Brésil se trouvent parmi les plus grands fournisseurs de viande pour le Vietnam.

En novembre 2021, l’Inde était le plus grand exportateur de viande et de produits carnés vers le Vietnam, avec 9 460 tonnes, pour une valeur de 29,26 millions de dollars, soit une hausse de 71,6 % en volume et de 58,1 % en valeur en glissement annuel. Le prix à l’importation depuis l’Inde était de 3 094 dollars la tonne, soit une baisse de 7,9 % en glissement annuel.

Au total, au cours des 11 premiers mois de 2021, les importations indiennes de viande et de produits carnés ont atteint 95 580 tonnes, pour une valeur de 306,09 millions de dollars, soit une hausse de 17,9 % en volume et de 18,1 % en valeur en glissement annuel.

La viande importée depuis les États-Unis, le Canada, la Pologne et l’Inde est vendue principalement sur les plateformes en ligne, dont Zalo et Facebook, et sur quelques systèmes de vente au détail modernes. Sur certains sites internet, les prix de la viande importée sont moins élevés que ceux de la viande vietnamienne. Un kilo de la côtelette de surlonge canadienne coûte de 85 000 à 100 000 dôngs. Un kilo de poitrine de porc russe coûte de 60 000 à 70 000 dôngs. Et un kilo de poitrine de bœuf américain est vendu à 170 000 dôngs.

En 2021, la filière de l’élevage du Vietnam a rencontré beaucoup de difficultés. Les prix des aliments pour les animaux ont grimpé. À cela s’ajoutait l’interruption du transport en raison de la pandémie de Covid-19.

À l’heure actuelle, le cheptel porcin totalise environ 28,1 millions de têtes. En 2021, la production de la viande de toute sorte a atteint 6,2 millions de tonnes dont 3,83 millions de tonnes de la viande porcine, soit une hausse de 6,1 % en glissement annuel.

NDEL

  Partager cet article