La plus grande entreprise d’énergie pétrolière et éolienne norvégienne ouvre son bureau de représentation au Vietnam

Vendredi, 06 mai 2022 à 18:47:01
 Font Size:     |        Print
 

La plus grande entreprise d’énergie pétrolière et éolienne norvégienne ouvre son bureau de représentation au Vietnam. Photo : qdnd.vn

Nhân Dân en ligne – Le 5 mai, la compagnie d’énergie pétrolière et éolienne norvégienne, Equinor, a officiellement inauguré son bureau de représentation à Hanoi, ce qui marque un jalon important pour la coopération entre la Norvège et le Vietnam dans le domaine des énergies.

Cet événement a également réaffirmé la détermination de la Norvège de contribuer au développement de l’industrie de l’énergie éolienne du Vietnam, à son processus de transformation verte et à la réalisation des engagements qu’il a pris dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat et de la COP 26.

La cérémonie d’inauguration a vu la présence de l’ambassadrice norvégienne, Grete Løchen, du vice-président d’Equinor, Jens Olaf Økland et des représentants des ministères et organismes vietnamiens concernés.

L’ambassadrice norvégienne a annoncé : « Les énergies renouvelables et le climat sont les priorités du gouvernement norvégien. Tandis que le changement climatique est devenu le défi principal de notre ère, le secteur énergétique mondial crée ¾ des émissions de gaz à effet de serre. Nous devons changer nos façons de produire et de consommer les énergies afin d’atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris sur le climat et la COP 26. Dans ce contexte, la Norvège continuera de participer activement à la diplomatie climatique internationale et renforcera la coopération mondiale dans ce processus. Nous voulons coopérer étroitement avec les entreprises et les industries afin d’assurer une transformation équilibrée vers un avenir renouvelable, circulaire et durable ». La Norvège a l’intention de doubler son financement pour le climat vers 2026.

De plus, Grete Løchen a pris en grande considération les perspectives de coopération entre les deux pays dans le domaine des énergies renouvelables. Elle a fait savoir qu’outre Equinor, plusieurs entreprises norvégiennes s’intéressent au secteur énergétique du Vietnam.

De son côté, le vice-président d’Equinor, Jens Olaf Økland, a constaté : « Le Vietnam est l’un des marchés énergétiques au plus fort développement au monde. Doté d’une longue côte littorale, le pays est également l’un des pays au plus fort potentiel en matière d’énergie éolienne. Nous sommes convaincus que le Vietnam est capable de devenir un marché de l’éolien offshore. Nous avons décidé d’installer un bureau de représentation à Hanoi pour participer à ce processus. En effet, nous souhaitons offrir nos expériences et nos compétences pour aider le Vietnam à se transformer énergétiquement ».

Depuis novembre 2020, Equinor a collaboré avec le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce pour faire une étude sur le développement d’une chaîne d’approvisionnement en énergie éolienne en mer au Vietnam. En mars 2021, le groupe norvégien et le groupe pétrolier national du Vietnam (PetroVietNam, PVN) ont signé un mémorandum de coopération sur l’évaluation de la faisabilité d’un projet d’éolienne offshore dans cinq collectivités locales vietnamiennes à savoir Bà Ria-Vung Tau, Binh Thuân, Ninh Thuân, Hai Phong et Thai Binh.

Selon la Banque mondiale, l’énergie éolienne en mer pourrait représenter 12 % de la production énergétique du Vietnam en 2035, ce qui permettrait d’atteindre une diminution de 200 millions de tonnes de CO2, de créer au moins 50 milliards de dollars grâce à une chaîne d’approvisionnement domestique fort et d’attirer des ressources financières et des investissements à long terme en matière de climat.

Le 4 mai, le vice-ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Dang Hoang An, a reçu l’ambassadrice norvégienne Grete Løchen et les représentants du groupe Equinor. Les deux parties ont discuté du développement de l’énergie éolienne.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: