Les entreprises américaines "croient en la reprise de l’économie vietnamienne"

Samedi, 14 mai 2022 à 17:00:24
 Font Size:     |        Print
 

Port de Cat Lai. Photo: Zing

Nhân Dân en ligne – "Les entreprises américaines sont optimistes quant à une reprise saine et durable au Vietnam. De nombreux projets d’investissement reprendront après une interruption de 2 ans", a affirmé au journal en ligne Zing le directeur de la Chambre de commerce américaine à Hanoi (AmCham) Adam Sitkoff.

Malgré de nouveaux défis à l’échelle mondiale tels que l’inflation galopante, les nouvelles épidémies de Covid-19 perturbant les chaînes d’approvisionnement, le dirigeant de l’AmCham s’est déclaré "confiant" dans les perspectives de croissance de l’économie vietnamienne et dans l’avenir de la coopération économique Vietnam - États-Unis.

- Qu’attendez-vous de la visite du Premier ministre Pham Minh Chinh aux États-Unis, notamment en termes de coopération économique entre les deux pays ?

Aujourd’hui, les États-Unis et le Vietnam sont des partenaires et amis proches, ce qui était autrefois considéré comme inimaginable. Nous avons surmonté les ombres du passé, pour construire une relation étroite.

Cette amitié est liée au respect mutuel. Les deux pays collaborent dans de nombreux domaines, notamment la santé mondiale, l’éducation, la sécurité régionale, la sécurité alimentaire et énergétique, la réponse aux catastrophes, etc.

La visite du Premier ministre Pham Minh Chinh aux États-Unis est un signal clair que les choses reviennent à la normale après plus de 2 ans d’interruption due la pandémie.

- Qu’attendez-vous de la coopération économique bilatérale dans le futur?

Le commerce est le fondement des relations bilatérales. Des changements majeurs se sont reflétés dans le développement au Vietnam de la communauté d’affaires américaine.

Immédiatement après la reprise des relations économiques, la Chambre de commerce américaine (AmCham) a été créée en avril 1994.

Les entreprises membres de l’AmCham ont apporté une contribution significative à la transformation et à la croissance de l’économie vietnamienne. Bon nombre de nos membres de longue date ont joué un rôle important dans la normalisation des relations bilatérales.

Ensemble, les membres d’AmCham ont injecté des milliards de dollars d’investissements directs étrangers au Vietnam ainsi que contribué à ses exportations et recettes fiscales.Les investisseurs américains sont présents dans presque tous les pans de l’économie vietnamienne, aidant le pays à s’intégrer dans la chaîne d’approvisionnement mondiale, créant des emplois de qualité et contribuant au processus visant à faire du Vietnam un pays plus productif, plus sûr et plus propre.

L’année dernière, les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint plus de 110 milliards de dollars. Les États-Unis sont toujours le plus grand marché à l’export du Vietnam, et ce même pendant la pandémie.

- Comment les entreprises américaines évaluent-elles les perspectives économiques du Vietnam dans la période de reprise post-Covid-19 ?

L’AmCham et les entreprises membres sont optimistes quant à une reprise saine et durable au Vietnam après avoir adopté la stratégie de vivre en toute sécurité avec le virus.

Le facteur le plus important pour un environnement d’investissement favorable est le maintien et la croissance de la chaîne d’approvisionnement manufacturière, un environnement juridique équitable, transparent et prévisible ainsi que le respect de l’innovation - non seulement pour attirer de nouveaux investissements mais aussi pour développer les investissements existants.

- Selon vous, quels sont les atouts de l’économie vietnamienne par rapport aux autres pays de la région ?

Je pense toujours que le Vietnam bénéficie de plus d’avantages que ses voisins. Le Vietnam a un long littoral, un approvisionnement alimentaire important, une main-d’œuvre dynamique, etc.

Nous travaillons activement avec le gouvernement pour améliorer l’environnement des affaires, en aidant à attirer davantage d’investissements étrangers directs. Lorsque la vie reviendra à la normale, je pense que les projets d’investissement retardés en raison de la pandémie seront relancés.

Cela stimulera les investissements. Cependant, face aux pressions inflationnistes mondiales et aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement, les entreprises doivent repenser leurs niveaux de risque et leurs plans d’expansion.

Dans cette conjoncture compliquée, le gouvernement devrait mettre l’accent sur la promotion de la compétitivité du pays et l’amélioration de son environnement des affaires. La stabilité et la cohérence de la stratégie globale du pays sont importantes pour les entreprises.

Je pense également qu’une plus grande transparence et prévisibilité du système fiscal peut renforcer le climat d’investissement.

Le gouvernement peut agir rapidement pour accroître l’attractivité du pays auprès des investisseurs étrangers, contribuant ainsi à soutenir la bonne dynamique de croissance de l’économie.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: