Allocution du PM vietnamien sur la construction d'une économie indépendante et autonome à l'Université de Harvard

Dimanche, 15 mai 2022 à 09:06:19
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Samedi 14 mai, à l’occasion de sa participation au Sommet spécial ASEAN - États-Unis, le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, a assisté à un séminaire de politique à l’Université de Harvard, dans la ville de Boston, de l’État du Massachusetts.

Dans son discours, le Premier ministre a passé beaucoup de temps à analyser le thème de la construction d’une économie indépendante et autonome, associée à une intégration internationale profonde, pragmatique et efficace au Vietnam.

Selon lui, les relations Vietnam - États-Unis ont fortement évolué, depuis le début de la normalisation des relations en 1995, en effet, elles n’ont cessé de se développer dans tous les domaines. Cette relation intégrale est dans l’intérêt des deux peuples, pour la paix, la coopération et le développement dans la région et dans le monde.

Depuis la normalisation des relations entre les deux pays, quatre Présidents américains se sont rendus au Vietnam et ont laissé une bonne impression aux habitants des deux pays.

Le Vietnam et les États-Unis ont surmonté leurs différences et ont atteint des principes fondamentaux pour leurs relations, comme l’affirme la Déclaration de vision commune Vietnam - États-Unis, lors de la visite officielle du Secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong, aux États-Unis en 2015, qui a mis l’accent sur le respect des institutions politiques, l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale l’un de l’autre. Le Vietnam apprécie hautement que ces derniers temps, les États-Unis aient toujours soutenu un Vietnam fort, indépendant et prospère.

Le Premier ministre a déclaré que la construction d’une économie indépendante et autonome, associée à une intégration internationale, est d’une grande importance dans le contexte mondial actuel. Le Vietnam affirme sa politique cohérente de réforme, d’ouverture et d’intégration, qui est substantielle et efficace, ainsi que ses efforts à créer un environnement et des conditions favorables pour les entreprises et les investisseurs.

Le Vietnam souhaite être un bon ami, un partenaire fiable et un membre responsable dans le règlement des problèmes régionaux et internationaux et des défis mondiaux pour la prospérité commune.

Grâce à l’œuvre de Renouveau (Đổi mới) et en particulier la construction d’une économie indépendante et autonome, associée à une intégration internationale, à partir d’une économie sous-développée, après plus de 35 ans de Renouveau, le Vietnam s’est fortement développé, a remporté des succès historiques.

En conséquence, l’échelle de l’économie ne cesse d’être élargie, atteignant plus de 362 milliards de dollars en 2021 contre 4,2 milliards en 1986. Le PIB par habitant a atteint près de 3 700 dollars, soit une augmentation d’environ 26 fois par rapport à 1990 (142 dollars).

Le Vietnam est devenu la 4e plus grande économie de l’ASEAN ; l’une des 20 plus grandes économies commerciales du monde et il est le premier exportateur de riz et de nombreux produits agricoles dans le monde, tout en disposant d’un réseau de 15 accords de libre-échange (ALE) en vigueur.

Le bien-être social et le niveau de vie des habitants ont été améliorés et le taux de pauvreté, selon les normes multidimensionnelles, est tombé à 2,2 % en 2021.

Dans le contexte actuel, le Vietnam doit continuer à promouvoir la construction d’une économie indépendante et autonome associée à une intégration internationale, pour trois raisons principales : contribuer à résoudre les problèmes majeurs auxquels le pays est confronté ; garantir l’indépendance, la souveraineté et les intérêts nationaux ; contribuer à améliorer la capacité et le potentiel d’une intégration profonde et efficace dans le système économique mondial et bien mettre en œuvre les engagements internationaux.

Le Premier ministre a déclaré que l’objectif stratégique du développement national du Vietnam est de devenir un pays en développement doté d’une industrie moderne et d’un revenu intermédiaire élevé d’ici 2030 et de devenir un pays développé à revenu élevé d’ici 2045.

En ce qui concerne les idées principales, le Premier ministre a souligné que la construction d’une économie indépendante et autonome associée à une intégration internationale étendue, substantielle et efficace, est basée sur trois piliers que sont la construction d’une économie de marché à orientation socialiste, la construction d’un État de droit socialiste et la construction d’une démocratie socialiste.

Il faut se concentrer sur la mise en œuvre et la création de changements notables dans trois percées stratégiques dans les institutions, les ressources humaines et les systèmes d’infrastructure, dans lesquels l’accent est mis sur la création de percées dans le développement d’une économie de marché à orientation socialiste.

Pour atteindre les objectifs fixés, le Premier ministre a abordé un certain nombre de tâches et de solutions clés.

Tout d’abord, le maintien de l’indépendance, de la souveraineté, de l’intégrité territoriale, de la stabilité sociopolitique, le perfectionnement de l’institution économique de marché à orientation socialiste synchronique, moderne, d’intégration, dans le respect des engagements internationaux, le maintien de la stabilité macroéconomique, la garantie des grands équilibres, l’intégration profonde et substantielle, l’innovation du modèle de croissance, basé principalement sur la science et la technologie, l’innovation, l’économie des ressources, la croissance verte, la mobilisation de toutes les ressources sociales, la valorisation du rôle important des entreprises nationales et étrangères, le développement des ressources humaines et de la gouvernance nationale moderne.

En conclusion de son discours, le Premier ministre a hautement apprécié la performance de l’Université Fulbright et du programme de leadership des cadres supérieurs (VELP) mis en œuvre conjointement par l’Université de Harvard et les agences gouvernementales vietnamiennes.

Le Premier ministre a exprimé le désir du Vietnam de multiplier ce modèle avec d’autres universités des États-Unis et du monde, avec une méthode plus moderne et plus efficace.

La présentation du Premier ministre Pham Minh Chinh a attiré l’attention des érudits et des experts.

VNA/NDEL