Le port de Cai Mep est classé le 13e port le plus efficace au monde

Vendredi, 27 mai 2022 à 20:55:29
 Font Size:     |        Print
 

Le port de Cai Mep est classé le 13e port le plus efficace au monde. Photo : conthuong.vn

Nhân Dân en ligne - Le port de Cai Mep dans la province de Bà Ria-Vung Tàu (au Sud du Vietnam) a été évalué comme le 13e port le plus efficace au monde, selon le rapport CPPI 2021 publié récemment par la Banque mondiale.

Le rapport annuel de la Banque mondiale « The Container Port Performance Index 2021 » (CPPI 2021) est publié pour évaluer l’efficacité des ports maritimes. Le Vietnam a un certain nombre de ports classés, dont le port de Cai Mep de Bà Ria-Vung Tàu, listé à la 13e place avec 148,4 points.

Le port de Vung Tàu, quant à lui, est classé 37e avec 100,9 points, le port de Hai Phong est classé 63e avec 67,1 points et le port de Cat Lai est classé 145e avec 19,8 points.
Les deux meilleurs ports à conteneurs classés dans l’ICPP 2021 sont le port King Abdullah (Arabie saoudite), suivi du port de Salalah (Oman).

Les critères sont basés dans trois grandes catégories : mesures opérationnelles et financières ; mesures d’efficacité économique et mesure à partir des sources de données exogènes jusqu’au port.

Le transport maritime est l’épine dorsale du commerce mondial et des chaînes d’approvisionnement manufacturières.

Plus des quatre cinquièmes du commerce mondial des marchandises sont transportés par voie maritime.

Le secteur maritime est actuellement la méthode d’expédition la moins chère et la plus fiable pour les marchandises qui doivent être transportées sur de longues distances.

Au cours des deux dernières décennies, la croissance du commerce maritime a été de 2,9 % par an.

En 2020, les volumes du commerce maritime ont été affectés par la pandémie de Covid-19, mais moins sévèrement que prévu.

Jusqu’à la fin de 2020, le commerce maritime a diminué de 3,8 %, soit 10,65 milliards de tonnes.

Le commerce de conteneurs a représenté environ 35 % du volume total et plus de 60 % de la valeur du commerce maritime, soit une baisse de 1,2 % par rapport à 2019.

L’efficacité des infrastructures portuaires a également été identifiée comme un contributeur majeur à la compétitivité globale du port et au coût du commerce international.

Les ports et les terminaux, en particulier pour les porte-conteneurs, peuvent souvent être une cause majeure des retards d’expédition, des perturbations de la chaîne d’approvisionnement, des coûts supplémentaires et d’une compétitivité réduite.

Les ports inefficaces ont souvent des contraintes d’espace et d’efficacité opérationnelle, des limitations d’accès à la terre, une supervision inadéquate et une mauvaise coordination entre les autorités publiques, ce qui entraîne une mauvaise prévisibilité et une diminution de la fiabilité.

En conséquence, au lieu de faciliter le commerce, certains ports maritimes ont augmenté les coûts d’importation et d’exportation, réduit la compétitivité, freiné la croissance économique et réduit la pauvreté. Les économies nationales et régionales pourraient donc être gravement touchées.

NDEL

  Partager cet article