L’UE et la France aident le Vietnam à améliorer ses infrastructures urbaines résilientes

Samedi, 28 mai 2022 à 09:28:23
 Font Size:     |        Print
 

Lors de la cérémonie de lancement du Projet d’infrastructures urbaines résilientes au climat dans quatre provinces littorales du Centre septentrionale. Photo : CPV

Nhân Dân en ligne – Le gouvernement vietnamien, l’Union européenne (UE) et l’Agence française de développement (AFD) ont lancé vendredi 27 mars la composante d’assistance technique au «Projet d’infrastructures urbaines résilientes au climat dans quatre provinces littorales du Centre septentrionale (CRUIV).

Ce projet vise réduire la vulnérabilité aux aléas climatiques dans cinq centres urbains, à savoir le bourg de Phat Diêm dans la province de Ninh Binh, le bourg de Ngoc Lac dans la province de Thanh Hoa, la cité municipale de Hoàng Mai dans la province de Nghê An, les bourgs de Huong Khê et Thach Hà dans la province de Hà Tinh.

Le projet est cofinancé par une subvention de 5 millions d’euros de l’UE, un prêt APD de 123 millions d’euros de l’AFD et 28 millions d’euros des budgets provinciaux.

Ces dernières années, de nombreuses régions du Centre du Vietnam ont été gravement touchées par des inondations et des tempêtes, causant des pertes en vies humaines et des difficultés considérables dans les communautés rurales et les centres urbains régionaux. Alors que les villes et villages continuent de s’étendre, l’adaptation au changement climatique est cruciale pour la durabilité, a déclaré l’ambassadeur de l’UE, Giorgio Aliberti, lors de la cérémonie de lancement.

Alors que l’investissement dans de nouvelles infrastructures urbaines dans le cadre du projet CRUIV sera essentiel pour renforcer la résilience, le renforcement des capacités le sera également, a poursuivi le diplomate.

En s’engageant avec les administrations locales, les activités du projet amélioreront la durabilité à long terme en renforçant la capacité de coordination et de communication, en développant des systèmes d’information et de gestion des risques et en soutenant les opérations et la maintenance. Cela s’inscrit pleinement dans les priorités globales de l’UE en matière de villes durables, a-t-il indiqué.

VNA/NDEL