Le redressement de l’économie vietnamienne se poursuit et s’accélère

Samedi, 28 mai 2022 à 10:11:52
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-Premier ministre Lê Van Thành présente à l’Assemblée nationale un rapport sur la mise en œuvre du plan de développement socio-économique durant les premiers mois de 2022. Photo : Quochoi.vn

Nhân Dân en ligne - Ces prévisions font largement écho au bilan du développement socioéconomique des premiers mois de 2022, qui vient d’être présenté à l’Asemblée nationale.

Des efforts...

Cette note de crédit se justifie par le fait que l’économie vietnamienne a commencé à retrouver son rythme de croissance, grâce aux mesures efficaces prises par le gouvernement qui a de fait levé les restrictions de déplacements dans le pays et à l’étranger, lancé une campagne de vaccination nationale, et mis en place une stratégie d’adaptation à l’épidémie.

À l’Assemblée nationale, les députés ont tenu à souligner le bien-fondé de la campagne nationale de vaccination, qui aura permis de faire du Vietnam l’un des six pays à la couverture vaccinale la plus élevée, et qui au niveau domestique, se sera traduite par une diminution drastique du nombre de nouveaux cas, de cas graves et de décès. Ce contrôle efficace de l’épidémie a également entraîné un regain de confiance, de la part des entreprises, qui sont désormais en pleine dynamique de redressement.

Sa stabilité macroéconomique et la compétitivité de sa main-d’œuvre font du Vietnam un pays particulièrement attractif en termes d’investissements étrangers, notamment dans les secteurs de la transformation et de la fabrication, comme l’a très justement noté Phan Duc Hiêu, député de la province de Thai Binh.

“Si l’on considère les exportations, le nombre d’entreprises nouvellement créées et les chiffres du commerce, il apparaît clairement que l’économie nationale est sur le chemin de la reprise. Si l’on compare la situation actuelle à celle des deux derniers trimestres de 2021, c’est même flagrant”, a-t-il dit.

Autre point positif, le Vietnam a réussi à stabiliser ses finances publiques. Lê Hoàng Anh, qui est député de la province de Gia Lai, est le premier à s’en féliciter...

“Le gouvernement a réussi à maîtriser l’inflation. Il suit de près les politiques budgétaires et monétaires, de façon à gérer l’inflation et de la maintenir au niveau autorisé par l’Assemblée nationale”, a-t-il constaté.

Tous ces bons résultats sont dûs aux efforts inlassables du gouvernement, des entreprises et de la population, a affirmé Phan Van Mai, député de Hô Chi Minh-ville. Grâce à l’implication des autorités et des habitants, la mégapole du Sud est désormais sortie de sa convalescence, a-t-il fait observer.

... qui n’auront pas été vains

L’économie vietnamienne est donc dans une dynamique ascendante. Pour autant, son objectif de croissance (un taux compris entre 6 et 6,5%) reste difficile à atteindre et oblige le gouvernement à rester sur le pont en permanence, comme l’a souligné le vice-Premier ministre Lê Van Thành.

“Le gouvernement va prendre des mesures pour permettre le décaissement des investissement publics et pour faire avancer les trois programmes nationaux cibles. Il va falloir assez rapidement soumettre au Comité permanent de l’Assemblée nationale la liste des projets rentrant dans le cadre du programme de relance et de développement socioéconomique”, a-t-il indiqué.

D’après Phan Duc Hiêu, le député de la province de Thai Binh, le Vietnam aurait tout intérêt à gérer son économie avec souplesse et en restant attentif aux fluctuations de l’économie mondiale.

Sur le plan social, il paraît désormais essentiel de renforcer les liens de confiance qui unissent le gouvernement et la population, ce qui passe par la stabilité macroéconomique et le contrôle de l’inflation. Les agences de notation y seront certainement sensibles, et les investisseurs aussi.

VOV/NDEL