93 % des entreprises allemandes prévoient d’accroître leurs investissements au Vietnam

Vendredi, 10 juin 2022 à 16:46:20
 Font Size:     |        Print
 

Le représentant en chef d’AHK Vietnam, Marko Walde, prend la parole lors de la conférence de presse le 8 juin. Photo : KTDT

Nhân Dân en ligne – Près de 93 % des entreprises allemandes continueront d’investir au Vietnam et plus de 64 % s’attendent à ce que leurs activités se développent mieux au cours des 12 prochains mois.

Les chiffres ont été révélés dans une enquête menée de mars à avril 2022 par la Chambre allemande de commerce et d’industrie au Vietnam (AHK).

Selon l’enquête, l’ouverture de la frontière ainsi que la mise en œuvre des politiques drastiques et opportunes du gouvernement vietnamien créent un élan pour la reprise économique après la pandémie. Cela a renforcé la confiance des entreprises allemandes dans les perspectives de développement économique dans 12 mois.

L’enquête a également montré que plus de 46% des entreprises allemandes prévoient de recruter plus de travailleurs au cours de l’année à venir.

La situation politique stable, la disponibilité de ressources humaines de haute qualité dans les secteurs techniques, le transport et la logistique sont les facteurs les plus importants pour les décisions d’investissement et d’affaires au Vietnam des entreprises allemandes.

« En outre, la participation du Vietnam aux accords de libre-échange (ALE) a créé des conditions favorables pour attirer les flux d’investissements directs étrangers (IDE) », a indiqué l’AHK.

Plus de 73% des entreprises allemandes estiment que l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam augmente leur compétitivité au Vietnam. De plus, ils profitent régulièrement de l’Accord de libre-échange Chine-ASEAN (CAFTA) et de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP).

Opportunités et défis

Le représentant en chef d’AHK Vietnam, Marko Walde, a noté que plus de 450 entreprises allemandes opéraient au Vietnam et créaient 50 000 emplois, contribuant ainsi positivement à la coopération économique bilatérale.

Au milieu des graves impacts de Covid-19 et de la perturbation des chaînes d’approvisionnement mondiales, Marko Walde a souligné que la diversification des investissements était devenue l’une des principales priorités des entreprises allemandes.

« Au lieu de se concentrer sur un certain marché ou une destination d’investissement, les entreprises allemandes étendent leurs chaînes d’approvisionnement, et 95% lorgnent sur l’Asie du Sud-Est, le Vietnam et la Thaïlande étant les principaux candidats », a-t-il ajouté.

À l’heure actuelle, le représentant d’AHK Vietnam s’attendait à ce que le Vietnam joue un rôle clé dans le mouvement commercial mondial.

Il a également souligné l’importance du Vietnam en tant que plaque tournante de la production, en tenant compte du fait que les investisseurs européens et allemands sont autorisés à créer des entreprises entièrement sous contrôle étranger, une main-d’œuvre travailleuse et dévouée, et le lien étroit en termes d’économie, de culture et de sociale entre le Vietnam et l’Allemagne.

Cependant l’enquête indique également les risques auxquels les entreprises pourraient faire face ces prochains mois, comme la hausse des prix des matières premières et des carburants, et le manque de main-d’œuvre de haute qualité.

Marko Walde a appelé le Vietnam à veiller à l’amélioration des infrastructures de transports et à mettre en place rapidement un réseau d’énergies renouvelables qui devrait servir de base au développement durable du pays à l’avenir.

NDEL