Vietnam - Danemark : vers une coopération renforcée dans la transition verte et les énergies renouvelables

Jeudi, 16 juin 2022 à 19:39:46
 Font Size:     |        Print
 

L'ambassadeur vietnamien au Danemark, Luong Thanh Nghi (à droite) et Kristoffer Böttzauw, directeur général de l'Agence danoise de l'énergie. Photo : baoquocte.vn.

Nhân Dân en ligne - L'ambassadeur vietnamien au Danemark, Luong Thanh Nghi, a eu le 13 juin une rencontre avec Kristoffer Böttzauw, directeur général de l'Agence danoise de l'énergie.

Lors de la réunion, les deux parties ont échangé sur la promotion de la coopération dans les domaines de la transformation verte, du développement des sources d'énergie renouvelables et respectueuses de l'environnement.

Kristoffer Böttzauw a affirmé que le Vietnam était aujourd'hui l'un des partenaires les plus importants et potentiels du Danemark dans le domaine de l'énergie.

Avec plus de 40 ans d'expérience dans la conduite de la transition verte, le Danemark a fait d'une économie dépendante des énergies fossiles l'un des plus grands producteurs et consommateurs du monde de sources d'énergie alternatives telles que l'énergie solaire, l'énergie éolienne.

Le Danemark est prêt à partager ses connaissances et ses expériences ainsi qu'à promouvoir des projets de coopération avec le Vietnam pour l’aider à concrétiser l’engagement en faveur du zéro émission nette, annoncé par le Premier ministre du Vietnam lors de la COP 26 dernière, a fait savoir directeur général de l'Agence danoise de l'énergie.

Du point de vue du Danemark, le Vietnam est actuellement l'un des pays ambitieux et leaders dans la mise en œuvre des engagements en matière de développement vert et durable.

Kristoffer Böttzauw a déclaré qu'actuellement en Asie, le Danemark a signé un partenariat stratégique vert avec l'Inde et un accord de coopération verte avec l'Indonésie.

Selon le directeur général de l'Agence danoise de l'énergie, les dirigeants danois accordent une très grande priorité à la promotion de la stratégie verte avec le Vietnam.

La réussite de la transition verte du Vietnam incitera d'autres pays de la région à élaborer des programmes et des stratégies de développement plus respectueux de l'environnement et durables, a souligné Kristoffer Böttzauw.

Pour sa part, l'ambassadeur Luong Thanh Nghi a présenté la stratégie de développement du Vietnam d'ici 2030, avec une vision à l'horizon 2045, soulignant que la transition verte est l'une des options significatives à long terme et hautement prioritaires dans la stratégie de développement socio-économique du Vietnam.

Selon l'ambassadeur Luong Thanh Nghi, les engagements du Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, lors de la COP 26 ont démontré la vision à long terme du Vietnam, qui ne fait pas de compromis sur le développement à tout prix mais a une feuille de route de développement adaptée, équilibrée et durable pour les générations futures du Vietnam.

Toujours selon l'ambassadeur, la période d'ici 2030 n'est pas trop longue, c'est une période charnière, le Vietnam a donc besoin de tirer parti de son réseau de partenaires et d'amis, en attachant une importance particulière au soutien et à la coopération des pays expérimentés dans le développement de sources d'énergie vertes et renouvelables comme le Danemark.

L'ambassadeur Luong Thanh Nghi a pris en haute considération le soutien et la coopération du Danemark avec le Vietnam au cours des dernières années, en particulier dans les domaines d'importance à la fois urgente et stratégique tels que la lutte contre le changement climatique, le développement durable, le développement des énergies renouvelables, la transition verte. Il espère que le Danemark continue à soutenir Vietnam dans les temps à venir.

Prenant note de la proposition de la partie danoise de promouvoir l'établissement d’un partenariat stratégique vert entre le Vietnam et le Danemark, l'ambassadeur Luong Thanh Nghi a déclaré que dans les temps à venir, le Vietnam étudierait la proposition du Danemark sur la base d'une combinaison équilibrée entre le développement durable, la protection de l'environnement et le bénéfice maximal des peuples et des entreprises des deux pays.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: