Le PM vietnamien demande de contrôler l’épidémie pour le développement socioéconomique

Mardi, 05 juillet 2022 à 21:19:37
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, à la réunion. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, a insisté sur la nécessité de bien contrôler le COVID-19 pour avoir de bonnes conditions au service du développement socioéconomique, lors d'une réunion le 5 juillet.

« Nous devons bien prévenir et contrôler l’épidémie de COVID-19 pour avoir de bonnes conditions au service du développement socio-économique, de la défense de l'indépendance, de la souveraineté et de l'intégrité territoriale, de l’amélioration du niveau de vie des gens, de l’édification d’un pays puissant et prospère », a souligné mardi le Premier ministre Pham Minh Chinh.

En conclusion de la 15e réunion du Comité directeur national de la prévention et du contrôle du COVID-19, organisée par visioconférence le 5 juillet, le Premier ministre Pham Minh Chinh, également chef du Comité, a affirmé que tout le pays avait maîtrisé l'épidémie de COVID-19, que les activités revenaient à la normale avec une reprise socio-économique rapide.

Soulignant que l'épidémie de COVID-19 dans le monde était toujours imprévisible, il a demandé de ne pas être négligent, subjectif et de ne pas laisser l'épidémie se propager de nouveau dans le pays. Il faut placer la vie et la santé des gens avant tout, a-t-il affirmé.

La prévention et le contrôle de l’épidémie sont une tâche de l'ensemble du système politique sous la direction du Parti, la gestion de l'État et la participation du peuple.

La vaccination est le droit, l'obligation et la responsabilité de chaque personne à l’égard d’elle-même, de sa famille, de la communauté et de la société, a-t-il souligné.

Le chef du gouvernement a recommandé de poursuivre les trois piliers de la prévention et du contrôle de l'épidémie de COVID-19: test de dépistage, mise en quarantaine, traitement ; et en particulier d’accélérer la vaccination.

Le Premier ministre a exigé que le ministère de la Santé, les agences concernées et les Comités populaires provinciaux continuent de bien saisir la situation épidémique dans le monde, notamment l'apparition de nouveaux variants, de prendre des mesures visant à faire face aux épidémies surgissant, et de renforcer les capacités du système de santé, en particulier la médecine préventive et les soins de santé de base.

Les ministères, les secteurs et les localités continueront de mettre en œuvre efficacement les politiques visant à soutenir les travailleurs et employeurs en difficulté, à stabiliser et développer le marché du travail et à assurer la sécurité sociale, a-t-il conclu.

VNA/NDEL