L’affaissement et la salinisation dans le delta du Mékong interpellent les experts

Jeudi, 13 janvier 2022 à 16:43:57
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne – Les experts se sont penchés lors d’une une causerie scientifique, mercredi 12 janvier à Hanoi (Vietnam), sur les solutions à l'affaissement des sols et à l'intrusion de l'eau salée dans le delta du Mékong.

Cet événement est co-organisé par l’Institut de recherche en communication pour le développement (RED), une organisation non gouvernementale vietnamienne opérant dans le domaine de la communication pour le développement, et l'Ambassade des Pays-Bas au Vietnam.

Le Dr. Laurent Umans, premier secrétaire de l’ambassade des Pays-Bas au Vietnam, a indiqué que cet événement visait à formuler des recommandations sur des solutions adaptées à l'affaissement de sols et à l'intrusion saline dans le delta du Mékong.

Le professeur Sepehr Eslami Arab, expert en eau aux Pays-Bas, a déclaré que la principale cause d'intrusion de l'eau salée dans le delta du Mékong était l'impact humain, dont la construction de barrages en amont et un lit de rivière qui s'approfondit du fait de l’extraction de sable, mais d'ici 2050, cela serait aggravé par les effets du changement climatique, a-t-il ajouté.

Selon l’expert, le Vietnam doit limiter l'exploitation du sable et des eaux souterraines ; changer les méthodes agricoles adaptées à l'intrusion saline et l’affaissement des sols; et appliquer des solutions technologiques dans l’agriculture…

Les experts ont également proposé l’élaboration de politiques stratégiques pour résoudre ces problèmes tels que la minimisation de l'exploitation des eaux souterraines et du sable et l’application de nouvelles technologies...

Le delta du Mékong, une vaste étendue de lits de rivières fertiles, d'îlots et de mangroves à l'extrémité du Mékong, est l’un des quatre deltas du monde les plus vulnérables au changement climatique.

L'eau de mer se jette dans le Mékong chaque année dans le cadre du système de delta naturel, mais elle n'a jamais pénétré jusqu'ici ou avec une telle intensité. Cela représente une grande menace pour les agriculteurs de la région et à plus grande échelle une menace également pour la sécurité alimentaire du pays.

VNA/NDEL