L’Australie continuera de coopérer avec le Vietnam pour répondre au changement climatique

Vendredi, 29 avril 2022 à 21:24:48
 Font Size:     |        Print
 

L'ambassadrice d’Australie au Vietnam, Robyn Mudie. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne — Lors d’une séance de travail avec les responsables du Comité populaire de la ville de Can Tho (au Sud), l’ambassadrice d’Australie au Vietnam, Robyn Mudie, a déclaré que son pays accordait une grande attention à la lutte contre le changement climatique de cette localité vietnamienne en particulier et dans le delta du Mékong en général et avait soutenu de nombreux projets en la matière dans cette région.

Elle a déclaré continuer à aider les entreprises australiennes à explorer les opportunités d’investissement et la coopération avec Can Tho dans l’adaptation au changement climatique, ainsi que dans l’agriculture, l’industrie de transformation et la formation de ressources humaines dans les temps à venir, afin de promouvoir les relations amicales entre le Vietnam et l’Australie en général, et entre Can Tho et l’Australie en particulier.

À l’occasion de sa mission dans le delta du Mékong, Robyn Mudie a accordé une interview à la presse vietnamienne sur la coopération entre le Vietnam et l’Australie dans le delta du Mékong ces derniers temps et les orientations pour l’avenir.

Journaliste : Madame l’Ambassadrice, pourriez-vous nous partager les résultats obtenus dans la coopération entre le Vietnam et l’Australie dans le delta du Mékong ces dernières années ?

Mme. Robyn Mudie : C’est un plaisir de revenir dans le delta du Mékong. La dernière fois que je suis venu ici, c’était en décembre 2020. Ainsi, ce retour est, pour moi, une excellente occasion de renouer avec les gens et l’environnement ici et d’être témoin des derniers changements.

L’Australie a toujours été un partenaire de longue date du Vietnam dans le delta du Mékong. En fait, nous avons investi 650 millions de dollars australiens dans de nombreux projets depuis 2000, tels que le pont Cao Lanh et le pont My Thuan, ainsi que dans de nombreux projets liés à l’agriculture et à l’adaptation au changement climatique. Nous avons obtenu beaucoup de bons résultats.

Actuellement, nous nous concentrons sur plusieurs projets afin d’augmenter la productivité et la résilience au changement climatique, car nous comprenons qu’il s’agit de facteurs vitaux pour que cette région puisse s’adapter au changement climatique, maintenir la sécurité alimentaire et assurer un développement durable dans les temps à venir.

Nous mettons en œuvre certains projets assez intéressants. L’Australie aide les agriculteurs fabriquant des produits aquatiques à améliorer leur productivité et leur rentabilité. Il s’agit d’un projet important, car il amène les particuliers dans un environnement collaboratif, les aidant ainsi à maximiser leur productivité.

Je profiterai de l’occasion pour visiter certains projets très intéressants dans le parc national de Tram Chim dans la province de Dong Thap (au Sud). Ce projet a pour but d’appliquer l’intelligence artificielle (IA) et des solutions de haute technologie dans la gestion de l’environnement dans le parc national de Tram Chim.

De plus, le programme de coopération Mékong — Australie, d’une valeur de 232 millions de dollars australiens, est mis en place pendant 4 ans dans les pays du bassin du Mékong. Nous offrons également un soutien par le biais du Centre australien pour la recherche agricole internationale (ACIAR).

Au cours des 30 dernières années, ce dernier a investi un montant de 23 millions de dollars australiens dans les 20 projets dans le delta du Mékong. Le 28 avril, j’étais à l’Université de Can Tho pour assister à la présentation d’un projet de l’ACIAR sur la diversité des plantes et des solutions pour cultiver des plantes durables dans l’environnement à forte salinité.

Journaliste : Madame l’Ambassadrice, que pensez-vous des efforts du gouvernement vietnamien pour répondre au changement climatique dans le delta du Mékong ?

Mme. Robyn Mudie : Il y a beaucoup de choses à faire et la partie australienne se réjouit du soutien que le gouvernement vietnamien lui a accordé afin de renforcer la résilience et réduire les impacts du changement climatique dans la région du delta du Mékong.

L’adaptation au changement climatique est une question commune pour toutes les régions et les environnements et nécessite un effort global. Les provinces du delta du Mékong ont activement coopéré pour trouver des solutions communes.

Nous sommes ravis d’apprendre la récente décision du gouvernement vietnamien sur un plan de coopération interdisciplinaire pour le développement durable du delta du Mékong. À notre avis, la coordination entre le gouvernement, les entreprises et la communauté joue un rôle important pour comprendre les défis actuels et trouver un plan d’action global et durable pour répondre au changement climatique dans le delta du Mékong.

Nous espérons également que le gouvernement vietnamien mettra en œuvre prochainement ce plan d’action. Bien sûr, l’Australie trouvera des aides appropriées une fois que celui-ci sera mis en œuvre.

Journaliste : Nous vous remercions de nous avoir accordé de votre temps pour cette entrevue.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: