Le Fonds de protection de rares espèces voit le jour

Mardi, 07 juin 2022 à 06:14:29
 Font Size:     |        Print
 

Les doucs à pattes brunes sur la péninsule de Son Tra à Da Nang (au Centre) .Photo: thoidai.com.vn

Nhân Dân en ligne —Dans le but de soutenir les organisations non gouvernementales et les organisations de la société civile dans la mise en œuvre des initiatives sur la conservation de la biodiversité et des espèces sauvages, le Fonds de conservation des espèces rares a vu le jour, le 6 mai à Hanoi, avec un budget total de 1,4 million de dollars.

Il a été créé par l’Organisation de conservation de la biodiversité relevant du Projet de gestion durable des forêts et de conservation de la biodiversité (VFBC) et financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID).

Ann Marie Yastishock, directrice de l’USAID Vietnam, a affirmé que la protection de l’environnement et la biodiversité jouent un rôle important dans le développement durable de l’économie et qu’aujourd’hui le Vietnam est l’un des partenaires importants du gouvernement américain dans les efforts mondiaux de conservation de la biodiversité.

La fondation de ce fonds est une excellente initiative pour accroître le soutien aux organisations locales dans la conservation de la faune, des forêts et de la biodiversité pour l’avenir.

Il a pour objectif d’améliorer l’efficacité de la conservation de la biodiversité au Vietnam, via la coordination des organisations locales de conservation.

Il soutiendra notamment les organisations non gouvernementales locales et les instituts de recherche pour mener des activités afin de protéger des espèces sauvages sur place.

Il fournira des subventions de 20 000 dollars à 50 000 dollars pour mener à bien des activités liées à la conservation des espèces pendant un an et demi et accordera la priorité au soutien des initiatives de conservation et de recherche sur la conservation des espèces endémiques, rares et en voie de disparition.

Vu Van Hung, directeur adjoint du Conseil de gestion des projets forestiers du ministère de l’Agriculture et du Développement rural et directeur du projet VFBC, a exprimé son espoir que ce Fonds s’efforcerait d’améliorer sans cesse son efficacité et renforcerait la participation des organisations communautaires à la conservation de la biodiversité.

NDEL