Rencontre des entrepreneurs pour le développement économique francophone

Jeudi, 26 août 2021 à 10:47:47
 Font Size:     |        Print
 

Cérémonie d'inauguration de la "Rencontre des entrepreneurs francophones 2021" à Paris, le 24 août. Photo : Quôc Cuong/CVN.

Nhân Dân en ligne - Des centaines d'hommes d'affaires se sont réunis les 24 et 25 août à Paris, en France, dans le cadre de la "Rencontre des entrepreneurs francophones 2021" (REF21) organisée par le Mouvement des Entreprises de France (MEDEF).

La "Rencontre des entrepreneurs francophones 2021" visait à renforcer les relations de coopération et les échanges commerciaux entre les entreprises françaises et leurs partenaires francophones de par le monde, notamment dans les secteurs de l'export, des finances, du numérique et de l'environnement.

Inaugurée le 24 août à Paris, la REF21 a vu la participation de quelque 600 chefs d'entreprise de 31 pays et territoires francophones d'Europe, d'Amérique du Nord, d'Asie, d'Océanie et surtout d'Afrique.

Y étaient notamment présents des dirigeants de grands groupes français tels qu'Airbus, Sanofi, Air Liquide, Safran, LVMH, Michelin, Total, Veolia…

Outre le monde des affaires, la rencontre a également accueilli les dirigeants de nombreux pays et organisations francophones tels que le président malgache, Andry Rajoelina ; le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi ; la Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo ; le Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne ; le ministre français chargé du Commerce extérieur, Franck Niester ; le président du MEDEF, Geoffroy Roux de Bézieux…

Symbole d'espoir et de résilience

La délégation vietnamienne était représentée par l'ambassadeur du Vietnam en France, Dinh Toàn Thang.

"En raison des restrictions de déplacement dans le contexte de COVID-19, de nombreuses entreprises vietnamiennes ne pouvaient pas assister à l'événement, mais le MEDEF a hautement apprécié la participation de la délégation vietnamienne. Cela montre la bonne volonté du Vietnam de promouvoir l'investissement et la coopération commerciale avec les entreprises francophones", a expliqué Dào Quôc Cuong, chargé de la promotion des investissements au sein de l’Ambassade du Vietnam en France, en espérant qu’une fois le COVID-19 repoussé, les entreprises vietnamiennes pourraient participer à la REF22.

S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture, le président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, a indiqué que la pandémie avait asphyxié les pays, mais aussi la communauté francophone. La langue française est un levier qui permet d’agir ensemble avec force et détermination. L'organisation de cet événement était donc un symbole d'espoir et de résilience.

Chef d'orchestre de cette rencontre, le président du MEDEF, Geoffroy Roux de Bézieux, a appelé les entrepreneurs à faire du français une langue utile et vivante, au service de la coopération économique, des échanges commerciaux et de la promotion des projets d’investissement dans la communauté francophone.

Cérémonie d'inauguration de la REF21. Photo : Quôc Cuong/CVN.

Le français, un levier du développement économique

Durant deux jours de travail sous le haut patronage du président français Emmanuel Macron, 15 séminaires et discussions ont été tenus en parallèle.

De nombreux contenus intéressants et d'actualité ont été mis sur la table, tels que le rôle du secteur privé dans la croissance économique francophone, la coopération entre les villes, l'industrie - moteur de la relance économique, les engagements des entreprises, l'énergie propre, la transformation numérique dans les entreprises...

Les pays francophones représentent aujourd’hui 16% du PIB mondial, avec une croissance moyenne de 7% (avant la pandémie). Cependant, le potentiel économique de cette communauté n'est toujours pas bien exploité et manque d'appui au développement par le secteur privé.

Les chefs d’entreprise sont convaincus qu’il faut donc un nouvel élan pour développer des programmes spécifiques, agir ensemble pour créer de la richesse dans la communauté francophone, accroître la compétitivité, et créer de grands centres financiers à forte capacité d'innovation.

Ils ont également reconnu l'énorme poids économique et les perspectives de croissance dans l'espace francophone doté de 512 millions d’habitants.

Les pays francophones connaissent actuellement un fort taux de croissance, avec la participation de toutes sortes d'entreprises, des géants groupes multinationaux aux petites et moyennes entreprises, de toutes tailles et dans tous les domaines.

Le français doit être un levier d'opportunités financières spécifiques, contribuer à la mise en œuvre de projets ou favoriser un essor commercial rapide de concert avec le développement de chaque pays, ouvert aux échanges mondiaux et à la concurrence égale.

À l'issue de leur rencontre, les patrons francophones ont publié le 25 août une déclaration commune sur la promotion de la coopération économique francophone, mettant l'accent sur le rôle des entreprises, des solutions et des actions concrètes pour renforcer ce partenariat, ce afin de saluer le Sommet de la Francophonie à Djerba (en Tunisie) prévu en novembre 2021.

VNA/NDEL