Les opérations du maintien de la paix du Vietnam sont hautement appréciées

Lundi, 26 avril 2021 à 15:29:07
 Font Size:     |        Print
 

Photo: VNA

Nhân Dân en ligne – Ces dernières années, la force de maintien de la paix du Vietnam a apporté des contributions actives et a été hautement appréciée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) et la communauté internationale, contribuant ainsi à améliorer la position et le prestige du pays dans la région et dans le monde.

L’expert de l’Union européenne envoyé au Vietnam pour travailler comme conseiller pour le département vietnamien des opérations de maintien de la paix, le lieutenant-colonel Stéphane Pierrat, a déclaré que la force de maintien de la paix du Vietnam est pleinement capable de répondre à toutes les demandes des Nations Unies et que ses activités sur le terrain au Soudan du Sud en étaient la preuve. Les officiers de la force de maintien de la paix du Vietnam ont accordé leur aide non seulement aux troupes, mais aussi à la population du Soudan du Sud et ont été très bien accueillis, a-t-il indiqué.

« Je sais que l’ONU a apprécié les contributions du Vietnam. J’ai vu des officiers vietnamiens effectuer leur mission et revenir dans leur pays avec un grand sourire. J’ai aussi vu des officiers se rendre au Soudan du Sud avec un tel sourire. Il est sûr qu’ils sont très fiers de faire partie de cette mission. », a-t-il souligné.

Depuis juin 2014, le Vietnam le Vietnam a créé trois hôpitaux de campagne de niveau 2 au Soudan du Sud dont les deux premiers ont rempli leurs tâches et sont déjà revenus au Vietnam tandis que le troisième est parti en mission le 23 mars dernier, à Bentiu.

De son côté, le commandant Adam R. Lulay, officier des affaires bilatérales du Bureau américain de la coopération en matière de défense, a déclaré que les expériences obtenues par le Vietnam dans le maintien de la paix pourraient devenir des leçons pour les prochaines opérations de maintien de la paix.

La mission de la force vietnamienne au Soudan du Sud est un exemple d’assistance médicale, notamment dans le contexte des défis actuels causés par le Covid-19, a-t-il souligné.

Il a indiqué que les deux hôpitaux de campagne de niveau 2 du Vietnam étaient des exemples en termes de respect des normes de sécurité sanitaire.

Selon Adam R. Lulay, outre les missions confiées par l’ONU, les soldats vietnamiens de la paix ont aidé la population du pays hôte à apporter un enseignement aux enfants et à planter des légumes.

Il a déclaré que les opérations du maintien de la paix du Vietnam avaient été hautement appréciées dans divers domaines, surtout en ce qui concerne le pourcentage de femmes supérieur au niveau recommandé par l’ONU.

Au cours des six dernières années, le Vietnam a envoyé 20 femmes militaires à l’hôpital de campagne de niveau 2, représentant près de 16 % des effectifs, et quatre autres déployées individuellement dans des opérations de maintien de la paix de l’ONU, soit plus que les 15 % recommandés.

Selon le général de brigade Hoang Kim Phung, directeur du Département des opérations de maintien de la paix du Vietnam, bien que le Vietnam participe récemment aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, il a fait une grande impression sur les amis internationaux, en particulier l’ONU et les missions au Soudan du Sud et en République centrafricaine.

Les réalisations des deux premiers hôpitaux de campagne de niveau 2 ont été grandement appréciées par les chefs de mission et les Nations Unies.

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies chargé aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, a également adressé une lettre de remerciement au gouvernement vietnamien pour la contribution médicale

NDEL