Le Vietnam appelle à promouvoir une solution pacifique au problème d’Abiye

Mardi, 27 avril 2021 à 12:09:06
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Sous la présidence du Vietnam, le Conseil de sécurité des Nations Unies a tenu le 26 avril une réunion publique en ligne sur la situation d’Abiye, zone contestée entre le Soudan et le Soudan du Sud, ainsi que sur le fonctionnement de la Mission de sécurité intérimaire des Nations Unies dans la région (FISNUA).

Les membres du Conseil de sécurité ont vivement apprécié l’amélioration des relations entre le Soudan et le Soudan du Sud, mais en exprimant leurs préoccupations concernant l’évolution récente de la situation sécuritaire et humanitaire à Abiye. Les pays ont appelé le Soudan et le Soudan du Sud à trouver rapidement une solution pacifique au problème d’Abiye et ont réaffirmé leur soutien aux activités de la FISNUA et de l’Envoyé spécial.

Les représentants du Soudan et du Soudan du Sud ont affirmé l’engagement des deux gouvernements à coopérer avec la FISNUA et ont souligné les efforts récents des deux pays pour promouvoir le dialogue afin de résoudre pacifiquement la question d’Abiye. En particulier, le représentant de l’Éthiopie a affirmé qu’en tant que principal contributeur à la FISNUA, son pays continuerait de contribuer à la Mission pour mener à bien ses tâches.

Pour sa par, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies, a pris en haute considération certains développements positifs au Soudan du Sud et au Soudan, comme l’évolution des relations entre les deux pays depuis le début de 2021, en appelant ces deux gouvernements à profiter de l’élan positif des relations bilatérales pour résoudre rapidement les problèmes liés à Abiye par des moyens pacifiques, sur la base du respect du droit international et de la Charte des Nations Unies.

Le diplomate vietnamien a partagé ses préoccupations concernant la sécurité et la situation humanitaire à Abiye et les attaques contre la FISNUA, en soulignant l’importance d’assurer la sécurité des forces de la FISNUA. Le chef de la délégation vietnamienne a également appelé les gouvernements soudanais et sud-soudanais à créer les conditions favorables pour que la Mission s’acquitte pleinement de ses tâches, ainsi qu’à établir des institutions communes conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy a apprécié, à cette occasion, les efforts déployés par les Nations Unies, les organisations et les pays de la région pour aider le Soudan et le Soudan du Sud à résoudre pacifiquement la question d’Abiye. Il a salué ainsi les efforts de la FISNUA et du Service de l'action anti-mines des Nations Unies (UNMAS) pour relever les défis humanitaires, y compris ceux liés aux bombes et aux mines à Abiye.

NDEL