ONU : le Vietnam appelle toutes les parties concernées à négocier sur la situation au Moyen-Orient

Mardi, 31 août 2021 à 09:28:48
 Font Size:     |        Print
 

La ministre-conseillère Nguyên Phuong Trà, cheffe adjointe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Conseil de Sécurité des Nations Unies s'est réuni le 30 août pour discuter de la situation au Moyen-Orient, y compris la question palestinienne, avec la participation du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient et Représentant personnel du Secrétaire général auprès de l’Organisation de libération de la Palestine et de l’Autorité palestinienne, M. Tor Wennesland.

S’adressant à la réunion, la ministre-conseillère Nguyên Phuong Trà, cheffe adjointe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU s’est dite préoccupée par la récente augmentation de la violence dans le territoire palestinien occupé et de la hausse du nombre de victimes, notant un usage excessif et alarmant de la force contre les civils.

Elle a appelé toutes les parties concernées à faire preuve de la plus grande retenue. « Le dialogue et les négociations doivent être la voie principale vers un règlement durable », a-t-elle indiqué.

Appelant à s’attaquer aux causes profondes du conflit, la représentante s’est inquiétée du récent rapport concernant une nouvelle proposition d’extension des colonies en Cisjordanie. Ces activités de colonisation vont à l’encontre du droit international et des résolutions des Nations Unies, notamment la résolution 2334 (2016), a-t-elle fait remarquer.

« Nous demandons une fois de plus la fin de ces activités et de toutes les autres actions unilatérales qui font monter la tension, y compris les démolitions de maisons et de biens palestiniens en Cisjordanie.» Les Palestiniens ont le droit de construire leurs propres maisons et de vivre en sécurité dans leurs communautés, selon la ministre-conseillère Nguyên Phuong Trà.

Pour le Vietnam, il n’existe pas d’alternative à la solution des deux États qui comprend la création d’un État de Palestine indépendant et souverain, vivant côte-à-côte avec l’État d’Israël, avec des frontières sûres et internationalement reconnues sur la base des lignes d’avant 1967 et d’un règlement négocié.

Au sujet de la situation humanitaire à Gaza, alors que la nouvelle année scolaire a commencé, le Vietnam soutient fermement les efforts de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) pour ramener les enfants à l’école, tout en demeurant troublé par les violations signalées des écoles gérées par l’UNRWA.

VNA/NDEL