Le rôle et la positions marquants du Vietnam lors du Forum de l’ONU

Jeudi, 30 septembre 2021 à 09:39:17
 Font Size:     |        Print
 

Le président vietnamien Nguyên Xuân Phuc. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne – Des experts ont estimé que le Vietnam était capable de proposer et de mettre en œuvre diverses initiatives pour relever les défis mondiaux, tout en prenant en compte les intérêts de toutes les parties.

Lors de la 76e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, l’opinion publique internationale a hautement apprécié les contributions du Vietnam aux activités de l’ONU dans le contexte où le monde est confronté à de nombreux défis, notamment la pandémie de Covid-19.

Pendant plus de trois jours, à New York, Nguyên Xuân Phuc a participé aux sessions de haut niveau de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité des Nations Unies et rencontré plus de 30 chefs d’État, chefs de gouvernement et d’organisations internationales, en plus d’une vingtaine de rencontres et d’échanges avec près de 50 groupes internationaux.

L’opinion publique internationale a estimé que les activités et discours de président vietnamien avaient envoyé un message fort sur une nation vietnamienne responsable, dynamique, innovante, prospère et éprise de paix, qui apporte des contributions positives et constructives au développement durable du monde.

* Voici les opinions des experts russes

Grigory Trofimchuk, président du Conseil d’experts du Fonds eurasien a mis en lumière les propositions concrètes du président Nguyên Xuân Phuc lors des discussions sur les questions mondiales importantes telles que la suppression des obstacles rencontrés dans la distribution mondiale des vaccins, la promotion globale de la coopération économique et commerciale pour restaurer l’économie mondiale postpandémique, le renforcement de la transformation numérique et l’amélioration de la productivité du travail, de la compétitivité et de la durabilité de l’économie.

Il a hautement apprécié la détermination et le ferme engagement du Vietnam à répondre aux changements climatiques, à la réduction de l’émission de carbone et au développement de l’économie verte durable que Nguyên Xuân Phuc a annoncés dans son allocution lors d’une réunion sur la sécurité environnementale du Conseil de Sécurité de l’ONU

Selon Grigory Trofimchuk, ces engagements se sont clairement reflétés dans les actions du Vietnam ces dernières années, comme le projet de plantation d’un milliard d’arbres d’ici 2025, contribuant ainsi à absorber environ 3 % des émissions de gaz à effet.

La spécialiste Valeria Vershinina, du Centre de l’ASEAN de l’Académie diplomatique de Moscou (MGIMO), a hautement apprécié l’approche du Vietnam dans le règlement des questions internationales.

Elle a porté une grande attention aux trois points de l’allocution du président vietnamien

Premièrement, afin de vaincre l’épidémie de Covid-19, il faut les efforts conjoints de tous les pays, en particulier pour la production de vaccins et l’accès aux vaccins, car c’est le vaccin qui permettra au monde de surmonter la situation épidémique actuelle.

Deuxièmement, l’appel du président vietnamien à promouvoir la coopération internationale pour résoudre le « problème du COVID-19 sans frontières ».

Troisièmement, le comportement responsable du Vietnam dans le règlement des problèmes mondiaux à travers de l’approche consistant à « transformer les défis en opportunités » et les propositions faites par Nguyên Xuân Phuc.

Selon l’Agence de presse de Russie, Riafan, le discours du président Nguyên Xuân lors du débat sur la sécurité climatique a montré la détermination du pays à minimiser les impacts des changements climatiques.

Depuis longtemps, le Vietnam s’efforce de réduire l’utilisation des énergies fossiles, d’augmenter la proportion d’énergies renouvelables à 25 % de l’approvisionnement total d’ici 2030 et de mettre en œuvre le programme de plantation d’un milliard d’arbres d’ici 2025.

L’article publié sur Riafan a affirmé qu’avec ses expériences acquises dans le domaine agricole, le Vietnam pouvait jouer un rôle dans la sécurité alimentaire mondiale.

* Les médias tchèques ont mis en évidence le rôle du Vietnam dans la promotion de la coopération multilatérale et du droit international dans le règlement des défis mondiaux, contribuant ainsi au maintien de la paix, de la stabilité et du développement de chaque pays, de la région et du monde.

L’auteur d’un article publié sur le site web halonoviny.cz a déclaré que le discours du président vietnamien avait affirmé la politique extérieure du Vietnam se concentrant sur le multilatéralisme, avec l’ONU au centre et le droit international comme base pour contribuer au maintien de la paix, de la stabilité et du développement dans le monde.

Il a hautement apprécié le point de vue du Vietnam de considérer le maintien de la paix et de la stabilité dans chaque pays, chaque région et le monde comme les meilleures conditions pour la reprise et la croissance postpandémique.

Le site web parlamentnilisty.cz a publié un article soulignant le point de vue du Vietnam sur la promotion de la coopération multilatérale et du droit international dans le règlement des défis mondiaux, dont les différends en mer Orientale, contribuant ainsi au maintien de la paix, de la stabilité et du développement en Indo-Pacifique et dans le monde.

Selon l’auteur de l’article, ce point de vue convient au mouvement actuel du monde multipolaire, qui demande la coopération et les efforts conjoints de la communauté internationale pour faire face aux défis mondiaux.

* La presse canadienne salue aussi le rôle et les contributions du Vietnam au sein de l’ONU.

Le site canadien Geopolitical Monitor a publié un article analysant le discours du président vietnamien Nguyên Xuân Phuc et passant en revue les contributions du Vietnam aux objectifs communs de l’ONU.

Selon l’article, malgré l’épidémie de COVID-19, l’image du Vietnam s’est améliorée lorsqu’il a assumé le rôle de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies et le rôle de président du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Sa capacité dans la coordination, l’échange et le dialogue sur des questions importantes, ainsi que les efforts pour le maintien de la paix ont été très appréciés.

L’article souligne aussi l’engagement du Vietnam pour le respect des principes fondamentaux de la Charte de l’ONU et du droit international, ainsi que pour les objectifs de développement durable.

NDEL