Les empreintes du Vietnam au sein de l’ASEAN

Lundi, 11 octobre 2021 à 10:00:18
 Font Size:     |        Print
 

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bui Thanh Son, assiste à la conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN tenue le 4 octobre. Photo: baoquocte.vn

Nhân Dân en ligne —Que ce soit en tant que président de l’ASEAN 2020 ou en tant que membre, le Vietnam est toujours actif, responsable et proactif au sein de l’ASEAN.

Contributions globales

Dans un discours accordé à la presse, le président vietnamien, Nguyên Xuân Phuc, a souligné que l’État vietnamien attachait toujours de l’importance au développement des relations avec le bloc régional, le considérant comme l’une des priorités de sa politique extérieure.

Au cours des 26 dernières années, depuis son adhésion à l’ASEAN (28 juillet 1995), le Vietnam y a apporté ses contributions très importantes.

Premièrement, le Vietnam se classe au troisième rang en termes de population et au quatrième rang en termes de superficie en Asie du Sud-Est. Son adhésion à l’ASEAN a aidé cette organisation à se consolider, ouvrant ainsi une nouvelle période de développement pour la paix, la stabilité, et la coopération.

Deuxièmement, le Vietnam a activement contribué à l’élaboration de l’orientation de développement de l’ASEAN et de décisions majeures telles que la Charte de l’ASEAN, la Vision communautaire de l’ASEAN 2025 et les plans annexes, le Plan global de l’ASEAN sur la connectivité (MPAC 2025), et l’Initiative pour l’intégration de l’ASEAN (Initiative for ASEAN Integration - IAI).

Troisièmement, le Vietnam a apporté ses contributions actives et responsables à la mise en œuvre des décisions communes de l’ASEAN. Le Vietnam a activement participé à la mise en œuvre complète des activités de coopération dans la politique, la sécurité, la culture, la société et l’économie, et présidé à l’organisation d’événements annexes en fonction des obligations de membre.

Quatrièmement, le Vietnam a contribué à la formation, à la consolidation et au développement des institutions établies et dirigées par l’ASEAN, telles que la décision d’élargir le Sommet de l’Asie de l’Est (EAS) en y incluant la Russie et les États-Unis et l’organisation des conférences des ministres de la Défense de l’ASEAN élargie (ADMM).

ASEAN 2020 —Le sommet de la victoire

Le Vietnam a assumé avec succès le rôle de président de l’ASEAN 2020 malgré les impacts négatifs causés par le Covid-19 dans le monde entier. Le thème de l’ASEAN 2020 — cohésif et adaptatif, l’année de présidence de l’ASEAN 2020 a été un succès.

Grâce à la volonté de toute la Communauté de l’ASEAN, ainsi qu’à la coopération efficace des partenaires et la direction solide du Vietnam, nous sommes fiers de déclarer aujourd’hui que l’année de la présidence vietnamienne de l’ASEAN 2020 a été un succès, a affirmé le président Nguyên Xuân Phuc qui était à ce moment-là le Premier ministre.

Il a indiqué que le succès de l’année de la présidence vietnamienne de l’ASEAN 2020 avait été un nouveau succès de la politique extérieure multilatérale du Parti et un nouvel élan pour continuer le processus d’intégration internationale profonde et efficace du Vietnam.

Selon lui, de nombreuses initiatives et priorités du Vietnam sont devenues des atouts de l’ASEAN. L’image d’une communauté de l’ASEAN et d’un Vietnam pacifiques, stables et développées est largement promue et restera à jamais dans l’esprit des amis internationaux.

Défendre l’esprit de solidarité et d’unité

En 2021, alors que de nombreux pays de la région souffrent d’une vague extrêmement compliquée de l’épidémie de Covid-19, en tant que membre actif et responsable de l’ASEAN, le Vietnam a réussi à maintenir l’esprit de solidarité et à coopérer avec les autres pays pour lutter contre l’épidémie.

Lors de la 54e Conférence des ministres des AE de l’ASEAN (AMM-54) qui s’est déroulée en août dernier, le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bui Thanh Son, a affirmé que la solidarité et l’unité étaient le fondement de la force de l’ASEAN, en particulier dans les moments difficiles.

Il a proposé à l’ASEAN de tirer efficacement parti des opportunités de coopération avec ses partenaires, en particulier en matière d’approvisionnement et de transfert de technologies pour la production de vaccins.

Le Vietnam a achevé les procédures internes pour annoncer une liste de contributions à la Réserve régionale de fournitures médicales et travaillera activement avec les États membres pour mettre bientôt en service le Centre de l’ASEAN pour les urgences de santé publique et les maladies émergentes (ACPHEED).

Lors des réunions de l’ASEAN, liées à la question de la mer Orientale, le Vietnam a réaffirmé l’importance de promouvoir la confiance et a appelé les parties concernées à faire preuve de retenue en mer Orientale et à résoudre pacifiquement les différends conformément à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS) et à la Charte de l’ONU et au droit international.

NDEL